Monde

Syrie : 3 civils tués lors de raids sur la zone de désescalade à Idleb

Les raids menés par les avions de chasse russes et d'autres appartenant au Régime syrien, ont fait également au moins 20 blessés.

Mona Saanouni   | 19.12.2019
Syrie : 3 civils tués lors de raids sur la zone de désescalade à Idleb

İdlib

AA/Idleb (Syrie)/Eşref Musa

Trois civils ont été tués, jeudi, et au moins 20 autres ont été blessés à la suite de raids menés par des avions de chasse russes et d'autres appartenant au Régime syrien sur la zone de désescalade à Idleb (nord-ouest).

Des sources locales ont rapporté que les forces du Régime ont mené des raids sur la ville de Maaret al-Noaman, et dans les villages de Dir Sonbel, de Farakya, de Sarja, de Hantounin, de Najia et de Kinda.

L'observatoire de l'aviation appartenant à l'Opposition a indiqué que "des avions de chasse russes ont bombardé le rif de Maaret al-Noaman et la ville de Saraqib, ainsi que les localités de Maarsourin, de Dir Sonbol, de Deir Gharbi, de Mardikh et de Samaka".

Des sources à la Défense civile (Casques blancs) à Idleb ont indiqué que les raids ont fait 3 morts à Maaret al-Noaman, à Deir Sonbol et à Mardikh, en plus de 20 blessés.

Les mêmes sources ont indiqué que le bilan est susceptible de s'alourdir en raison de la poursuite des raids sur la région.

La caméra d'Anadolu Agency a filmé le sauvetage d'une enfant prise au piège sous les décombres.

En mai 2017, la Turquie, la Russie et l'Iran ont annoncé qu'ils étaient parvenus à un accord pour mettre en place une zone de “désescalade” à Idleb, dans le cadre des réunions d'Astana sur l’affaire syrienne.

Cependant, les forces du Régime et leurs alliés continuent de lancer des attaques dans la région malgré l'accord conclu entre la Turquie et la Russie le 17 septembre 2018, dans la ville russe de Sotchi, pour maintenir la zone “désescalade”.

Plus de 1300 civils ont été tués par le régime et les attaques russes dans la zone de “désescalade”, depuis le 17 septembre 2018.

Les attaques ont également entraîné le déplacement de plus d'un million de civils vers des zones relativement calmes ou à proximité de la frontière turque.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın