Monde

Rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et la Suède

- Après 7 ans de rupture

Hamdi Yılmaz   | 20.09.2021
Rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et la Suède

Tel Aviv

AA/ Youssef Ibrahim

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, et son homologue suédoise, Ann Linde, ont convenu, lors d'un entretien téléphonique, du rétablissement des relations diplomatiques entre leurs deux pays, mettant ainsi fin à 7 ans de rupture, ont rapporté des médias hébreux.

"J'ai eu un entretien avec Ann Linde, la ministre suédoise des Affaires étrangères", a écrit Lapid dans un tweet.

Il a noté que "cet entretien téléphonique est le premier entre les chefs de la diplomatie des deux pays qui symbolise le rétablissement des relations à ce niveau".

Dans un second tweet, Lapid a écrit : "J'apprécie ses déclarations (la ministre suédoise) concernant le fort engagement suédois envers la sécurité d'Israël et la reconnaissance par la Suède d'Israël en tant qu'Etat-nation du peuple juif".

Et d'ajouter : "J'aspire à une coopération fructueuse avec la Suède".

Le ministre israélien n'a pas précisé laquelle des deux parties a pris l'initiative de l'entretien téléphonique, mais des médias hébreux, dont le journal Maariv (privé), ont affirmé que c'est Yaïr Lapid qui a appelé son homologue suédoise, à deux reprises.

"Après ces deux entretiens téléphoniques et plusieurs jours de coordination entre les deux parties, le rétablissement des relations entre les deux pays a été annoncé, mettant fin à sept ans de rupture", a rapporté Maariv.

De son côté, le journal Yédiot Aharonot (privé) a signalé que l'entretien entre Lapid et Linde avait eu lieu la veille de Yom Kippour (jour du Grand Pardon/Fête religieuse juive) et qu'un deuxième entretien s'était déroulé lundi matin.

La détérioration des relations entre les deux pays a commencé en octobre 2014, date à laquelle la ministre suédoise des Affaires étrangères à l'époque, Margot Wallström, a déclaré que le gouvernement suédois avait décidé de reconnaître l'Etat de Palestine. Une décision qualifiée d'"historique" par les Palestiniens et jugée "regrettable" par Israël.

Depuis, Tel Avis a rompu les relations diplomatiques avec Stockholm et interdit aux ministres suédois des Affaires étrangères d'entrer sur son territoire.

*Traduit de l'arabe par Fatma Ben Dhaou


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın