Monde

Régime syrien : Nous avons abattu la majorité des missiles de l’agression israélienne près de Damas

L’armée israélienne a indiqué que son attaque a déjoué une opération planifiée par «La légion de Jérusalem» iranienne et des milices chiites contre des positions israéliennes

Mona Saanouni   | 25.08.2019
Régime syrien : Nous avons abattu la majorité des missiles de l’agression israélienne près de Damas

Damascus

AA/Damas

Le Régime syrien a annoncé, dimanche, que ses systèmes de défense aérienne ont intercepté, tard dans la soirée de samedi à dimanche, les missiles de l’agression israélienne contre le périmètre de la capitale Damas et ont abattu la majorité de ces missiles avant qu’ils n’atteignent leurs cibles.

L’agence de presse syrienne (SANA, Officiel) a cité une source militaire (sans la nommer) qui indique que vers 23h30, samedi, les systèmes de défense aérienne ont repéré des missiles au-dessus du Golan qui se dirigeaient vers le périmètre de Damas.

La même source a ajouté que les systèmes de défense ont immédiatement réagi et abattu la majorité des missiles israéliens avant qu’ils n’atteignent leurs cibles.

L’armée israélienne a indiqué, dans un communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche, que les avions israéliens avaient mené des raids contre nombre de cibles terroristes dans le village d’Aqraba au sud-est de Damas.

L’armée a souligné que son attaque a déjoué une opération planifiée par « La légion de Jérusalem » iranienne et des milices chiites contre des positions israéliennes en Syrie.

Israël et l’Iran sont deux pays qui se considèrent des ennemis l’un de l’autre.

Les avions israéliens mènent, de temps en temps, des raids contre ce que l’armée israélienne appelle « des cibles iraniennes en Syrie ».

Le Premier ministre israélien sortant, Benyamin Netanyahu, a indiqué, dans un post sur Twitter qu’ « avec de grands efforts opérationnels nous avons déjoué une attaque de la légion de Jérusalem et des milices ».

Il a assuré que « l’Iran n’a d’immunité nulle part et nos forces opèrent dans tous les sens contre l’agression iranienne ».

Des dirigeants et des personnalités israéliennes ont accusé Netanyahu, dimanche, d’exploiter l’attaque pour des fins politiques.

Les élections législatives anticipées se tiendront en Israël, le 17 septembre prochain, après l’échec de Netanyahu de mobiliser la majorité requise pour la formation du gouvernement.

Netanyahu souhaite former le prochain gouvernement afin de promulguer des lois qui lui garantissent une immunité et empêchent son jugement dans trois affaires de corruption.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın