Monde

Pompeo annonce la libération de deux Américains détenus au Liban et en Iran

Le secrétaire d'État américain a indiqué que la libération de l'un des détenus était assortie de la condition qu’il ne quitte pas l’Iran, tandis que le second était en route pour les États-Unis.

Mourad Belhaj   | 20.03.2020
Pompeo annonce la libération de deux Américains détenus au Liban et en Iran

Washington

AA / Washington

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé, jeudi, la libération de deux Américains détenus en Iran et au Liban.

Dans une série de tweets sur Twitter, Pompeo a déclaré que Michael White, détenu illégalement par le régime iranien depuis 2018 et purgeant une peine de 13 ans de prison, a été libéré, jeudi, après avoir reçu une autorisation médicale.

Pompeo a ajouté que la libération de White, pour des raisons humanitaires, était assortie de la condition qu’il ne quitte pas l’Iran.

Il a souligné que White est détenu à l'ambassade de Suisse où il subira un examen médical.

Selon plusieurs médias, White a été arrêté alors qu'il se rendait en Iran pour rendre visite à un ami.

Par ailleurs, Beyrouth a libéré le citoyen américain d'origine libanaise, Amer Fakhoury, détenu depuis septembre 2019.

« Nous sommes soulagés que le citoyen américain Amer Fakhoury, détenu au Liban depuis septembre dernier, soit en route pour les États-Unis », a déclaré Pompeo sur Twitter.

Fakhouri est retourné à Beyrouth en septembre dernier, près de deux décennies après avoir quitté le pays pour Israël et de là pour les États-Unis après un différend avec ses supérieurs israéliens, selon les médias libanais.

Fakhoury était un commandant de l'armée du Sud-Liban, et l'une de ses fonctions était de garder le centre de détention de Khiam, qu'Israël a utilisé comme camp de prisonniers pendant son occupation du sud Liban.

Selon les médias locaux, le retour de Fakhouri au Liban est intervenu après la prescription d’un jugement rendu contre lui par le tribunal militaire en 1998, et qui l'avait condamné pour le crime de collaboration avec Israël et de torture contre les détenus dans la prison de Khiam.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın