Monde

Plan de paix américain : le Koweït et le Maroc appellent à une solution juste en Palestine

- De nombreux États appellent à une solution équitable conforme au droit international après que les États-Unis ont dévoilé leur plan pour le Moyen-Orient

Mourad Belhaj   | 30.01.2020
Plan de paix américain : le Koweït et le Maroc appellent à une solution juste en Palestine

Ankara

AA / Koweït - Rabat / Khalid Mejdoup, Safiye Karabacak et Hacer Baser

Le Koweït et le Maroc ont appelé, mercredi, à une solution équitable en Palestine, conformément au droit international, suite à l’annonce du plan de paix du président américain Donald Trump pour le Moyen-Orient.

"Tout en reconnaissant les efforts des États-Unis pour mettre fin au conflit entre Israël et la Palestine, le Maroc estime que la solution devrait prendre en compte les droits légitimes du peuple palestinien ", a déclaré le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Maroc examinera les détails du plan de paix "très attentivement", a-t-il ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères du Koweït a également publié un communiqué concernant le prétendu plan de paix américain.

"Une solution juste et globale à la question palestinienne ne peut être trouvée que par le respect des résolutions pertinentes au regard de la légitimité internationale et des termes de référence établis par la communauté internationale, principalement un État indépendant et souverain, dans les limites de la frontière du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale", déclare le communiqué.

En présence du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, Trump a rendu public, mardi à la Maison Blanche, son prétendu "accord du siècle" que les Palestiniens ont entièrement rejeté et condamné.

Trump a également qualifié Jérusalem de "capitale indivisible d'Israël".

Plusieurs groupes et pays, dont la Turquie, ont condamné le soi-disant plan de paix.

Israël a occupé Jérusalem-Est, où se trouve la mosquée Al-Aqsa, pendant la guerre israélo-arabe de 1967.

Par une mesure jamais reconnue par la communauté internationale, Israël a annexé toute la ville en 1980, la revendiquant comme la capitale 'éternelle et indivisible" de l’Etat juif.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın