Politique, Monde

Pékin: la menace de l'OTAN a contraint la Russie à entamer une guerre contre l'Ukraine

- L'ambassadeur de Pékin en France accuse les États-Unis et l'Occident de tenter de contenir l'influence de la Chine et de la Russie

Raşa Evrensel   | 27.05.2022
Pékin: la menace de l'OTAN a contraint la Russie à entamer une guerre contre l'Ukraine

Pays de la Loire

AA / Paris

L'ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, a déclaré que "l'expansion de l'OTAN vers l'Est a contraint la Russie à entamer la guerre d'Ukraine", accusant l'Occident "d'essayer de diminuer l'influence de Pékin et de Moscou".

"Nous voyons que le motif principal de la guerre était les exercices de l'OTAN pour s'étendre vers l'est... Cela représente une menace militaire et sécuritaire pour la Russie", a déclaré Lu Shaye, lors d'une émission radio.

Dans sa défense de l'opération militaire russe contre Kiev l’ambassadeur chinois a déclaré : "Vous ne pouvez pas opprimer ou bien menacer la sécurité des autres en interdisant aux autres de riposter ou bien de se défendre".

L'ambassadeur de Chine a reconnu le "partenariat stratégique très fort" de Pékin avec Moscou, tout en démentant le fait que son pays ait bâti une alliance avec la Russie.

Lu Shaye a conclu son allocution en déclarant : "Nous sommes très préoccupés par cette guerre", accusant les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux de mettre en œuvre "une stratégie visant à contenir l'influence de la Chine et de la Russie".

La Chine a refusé de condamner la guerre menée par la Russie contre l'Ukraine, mais elle reste impliquée dans les efforts visant à négocier la paix par le biais de la voie diplomatique et le cessez-le-feu.

Depuis le 24 février dernier, la Russie a entamé une guerre contre son pays voisin, l'Ukraine, qui a causé une crise humanitaire, pénalisé les secteurs de l'alimentation et de l'énergie dans le monde entier.

Moscou affirme que les projets de l'Ukraine d'adhérer à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) représentent une menace pour la sécurité nationale de la Russie, et exige la neutralité du pays, ce que Kiev considère comme une ingérence dans ses affaires de souveraineté.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.