Monde, Sante

Moderna expérimente un vaccin potentiel contre la variole du singe

- Au moment où l'Organisation mondiale de la santé a annoncé un bilan de 131 cas confirmés de la maladie

Mennatallah H. H. M. Said A.   | 24.05.2022
Moderna expérimente un vaccin potentiel contre la variole du singe

Washington DC

AA / Washington

La firme pharmaceutique américaine Moderna a révélé, ce mardi, qu'elle allait expérimenter un vaccin potentiel contre l'infection par le virus de la variole du singe.

La firme a déclaré, dans un communiqué sur Twitter, qu'elle était "au stade des tests précliniques" sans divulguer de plus amples détails.

Moderna a indiqué que ses recherches sur la maladie s'inscrivaient dans le cadre de ses "engagements" envers la santé publique au niveau mondial.

L'annonce faite par la firme d'un éventuel vaccin avait eu lieu à un moment où l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé ce matin un bilan de 131 cas confirmés de la variole du singe et 106 autres cas suspects.

L’infection à la variole du singe a été signalée pour la première fois, hors des pays dans lesquels elle se propage habituellement, à savoir au Royaume-Uni, au cours de la première semaine de mai.

L'Organisation mondiale de la santé a souligné que malgré la propagation rapide de la maladie en Europe et en Amérique du Nord, "la situation est stable et peut être contrôlée".

Il est à noter que Moderna avait produit l'un des vaccins les plus importants contre le coronavirus.

Les symptômes de la variole du singe apparaissent sous la forme de fièvre, d’enflement des ganglions lymphatiques et de douleurs musculaires, avec des signes de fatigue, de frissons et d'une éruption cutanée, semblable à celle de la varicelle, sur les mains et le visage.

La variole du singe a été découverte pour la première fois en 1958, lorsqu'une maladie similaire à la variole est apparue chez des singes de laboratoire, d'où le nom de la maladie. Rare, ce virus similaire à la variole humaine a été détecté pour la première fois chez les humains en République démocratique du Congo, dans les années 1970.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.