Monde

Ministre israélienne:"nous riposterons par tous les moyens à toute tentative d'attaque contre le champ gazier de Karish"

- Des propos tenus par Karine Elharrar, ministre de l'Energie, lors d'une visite sur la plateforme d'exploration gazière "Karish" en Méditerranée, a rapporté la chaîne officielle "Kan".

1 23   | 05.07.2022
Ministre israélienne:"nous riposterons par tous les moyens à toute tentative d'attaque contre le champ gazier de Karish"

Quds

AA/Ankara

La ministre israélienne de l'Énergie, Karine Elharrar, a promis, mardi, de riposter à toute menace visant le champ gazier de Karish en Méditerranée, ont rapporté les médias hébreux.

Cette déclaration intervient suite à sa visite sur cette plateforme "située dans la zone maritime contestée entre le Liban et Israël", selon le média "Kan".

Samedi, le Hezbollah a annoncé le lancement de trois drones non armés vers la zone contestée avec Israël sur le champ de Karish dans le sud du pays, pour effectuer des "missions de reconnaissance".

De son côté, l'armée israélienne a annoncé avoir intercepté trois drones au-dessus des eaux économiques israéliennes près de la frontière avec le Liban, qui appartiendraient, selon elle, au Hezbollah.

Beyrouth et Tel-Aviv se disputent une zone maritime de 860 kilomètres carrés, riche en pétrole et en gaz.

Les négociations entre Israël et le Liban sur les frontières maritimes se sont arrêtées en mai 2021, après l'escalade des divergences entre les deux parties.

"Le champ de Karish est l'un des piliers économiques et stratégiques de l'Etat d'Israël", a déclaré la ministre israélienne.

"Toute tentative d'attaque aura des répercussions", a-t-elle mis en garde.

Par ailleurs, la chaîne israélienne Arutz Sheva 7 a rapporté, citant la ministre que "la reprise de la production de gaz naturel de Karish est prévue pour septembre afin de renforcer l'économie énergétique israélienne et mondiale, et permettra la mise en œuvre des accords d'exportation signés par Israël avec l'Union européenne et l'Égypte".

L'Union européenne, Israël et l'Égypte ont signé, à la mi-juillet un accord pour acheminer le gaz naturel israélien vers l'Europe via l'Égypte, après qu'il ait été liquéfié dans cette dernière.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın