Monde

Manifestations en Iran : Téhéran remet en question le bilan des victimes d'Amnesty International

D'après Amnesty International les récentes manifestations contre la hausse des prix du carburant ont fait 161 morts.

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 30.11.2019
Manifestations en Iran : Téhéran remet en question le bilan des victimes d'Amnesty International

Ankara

AA / Ankara

L’Iran a rejeté, samedi, les données publiées par les organisations des droits de l’homme et les activistes concernant le nombre des victimes des récentes manifestations contre les hausses des prix du carburant.

Le vice-ministre iranien de l’Intérieur, Jemal Orf, s’est, ainsi, exprimé en affirmant que le communiqué d’Amnesty International, selon lequel ces manifestations auraient fait 161 morts est erroné. 

D’après l’agence de presse iranienne, IRNA, Orf a déclaré que ce chiffre est exagéré et ne peut être pris en considération. 

Le responsable iranien n’a pas avancé de statistiques officielles concernant le bilan des victimes. Il a affirmé que c’est le parquet iranien qui se prononcera sur la question.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın