Monde

Manbij: Les forces turques et américaines mènent une 13ème patrouille

- Les forces des deux pays ont mené des patrouilles coordonnées séparées dans la zone située entre la région de l'opération Bouclier de l'Euphrate et Manbij, déclare le Commandement de l'État-major turc

Mümin Altaş,Nur Asena GÜLSOY   | 12.07.2018
Manbij: Les forces turques et américaines mènent une 13ème patrouille

Ankara

AA – Ankara – Nur Asena Gülsoy

L'Armée turque a achevé sa treizième patrouille dans la ville de Manbij, dans le Nord de la Syrie, dans le cadre d'un accord avec les États-Unis pour débarrasser la zone du groupe terroriste YPG/PKK.

Dans un message publié sur son compte Twitter officiel, le Commandement de l'État-major turc a déclaré, jeudi, que les forces des deux pays ont mené des patrouilles coordonnées séparées dans la zone située entre la région de l'opération Bouclier de l'Euphrate et Manbij.

Les troupes turques et américaines ont entamé leurs premières patrouilles dans la région, le 18 juin.

L'accord de Manbij, conclu entre la Turquie et les États-Unis, porte sur le retrait de l’organisation terroriste YPG (branche syrienne de l'organisation terroriste séparatiste PKK) de la ville du Nord de la Syrie, en vue de stabiliser la région.

Si le modèle Manbij est couronné de succès, Ankara visera un accord similaire dans l'Est de la Syrie.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu et le Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo ont adopté une feuille de route sur Manbij, lors d'une réunion aux États-Unis, le 4 juin.

Cette feuille de route prévoit le retour à la sécurité et à la stabilité dans le village.

Pour ce faire, un travail préalable sera effectué d'abord. Ensuite, le PYD/YPG/PKK évacuera la zone sous la surveillance de la Turquie et des États-Unis, et finalement, les troupes conjointes turco-américaines assureront la sécurité et la stabilité.

La mise en place d'un gouvernement local est aussi prévue par la feuille de route, après le départ des terroristes.

Le YPG/PKK s'était emparé de Manbij, district de la province de Alep, en 2016, avec le soutien américain.

Les Arabes constituent plus de 90% de la population de Manbij.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın