Monde

Même en berne, les cours du pétrole demeurent proches de leur plus haut pic depuis 7 ans

- Dans un contexte de hausse de la demande de brut et ses produits dérivés sur les principaux marchés

Mohammad Farid Mahmoud Abdullah   | 12.10.2021
Même en berne, les cours du pétrole demeurent proches de leur plus haut pic depuis 7 ans

Istanbul

AA / Istanbul

Les cours du pétrole ont chuté dans la séance matinale de ce mardi, tout en restant proche de leur pic le plus haut depuis 7 ans, et ce, dans un contexte de hausse incessante de la demande de brut et ses produits dérivés sur les principaux marchés.

La baisse d'aujourd'hui a eu lieu après une vague de gains durant cinq séances, dans un contexte d'amélioration de la demande sur les produits dérivés en Europe et en Chine, pour répondre à la demande d'énergie et à l'incapacité du gaz naturel à couvrir les besoins.

À 07 h 24 GMT, les cours des contrats à terme sur le brut Brent, pour une livraison en décembre, a chuté de 0,10 %, soit 7 cents, à 83,57 dollars le baril.

Les prix des contrats à terme sur le brut US West Texas Intermediate (WTI), pour une livraison en novembre, ont également chuté de 0,20 %, soit 17 cents, à 80,35 dollars le baril.

Les cours des énergies conventionnelles (pétrole et ses dérivés et gaz naturel) ont atteint des niveaux, surtout en ce qui concerne le gaz naturel, du fait de l'augmentation de la demande, et de l'incapacité des approvisionnements à couvrir les besoins des marchés mondiaux.

La hausse des prix a tout de même eu lieu malgré l'annonce faite par l'alliance OPEP +, le 4 octobre, qui avait décidé d'assouplir les mesures de restriction de production pétrolière de 400 000 barils par jour, afin de répondre à la demande énergétique croissante dans le monde.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.