Monde

Les Palestiniens fustigent les déclarations du premier ministre israélien au sujet de la souveraineté sur Jérusalem

- Naftali Bennett affirme qu'Israël exerce sa souveraineté sur Jérusalem

Ekip   | 08.05.2022
Les Palestiniens fustigent les déclarations du premier ministre israélien au sujet de la souveraineté sur Jérusalem

Palestinian Territory

AA / Ramallah, Palestine / Awad al-Rujoub

L'Autorité palestinienne (AP) a rejeté, dimanche, les prétentions israéliennes concernant une souveraineté sur Jérusalem, affirmant que la ville fait partie des territoires palestiniens occupés.

"Jérusalem-Est, avec ses lieux saints islamiques et chrétiens, est la capitale éternelle de l'État de Palestine, conformément aux résolutions de la légitimité internationale", a déclaré le porte-parole de l'AP, Nabil Abu Rudeineh, cité par l'agence de presse étatique Wafa.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré, dimanche, que son gouvernement prendrait toutes les décisions relatives à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa sans aucune "ingérence étrangère".

Il a affirmé qu'Israël exerce sa souveraineté sur Jérusalem, dont la partie orientale a été occupée par Israël pendant la guerre de 1967 au Moyen-Orient.

Bennett commentait les propos de Mansour Abbas, membre de sa coalition et leader du parti d'obédience islamique Ra'am, qui a déclaré que la clé du règlement du conflit israélo-palestinien passait par la création d'un État palestinien "avec Jérusalem comme capitale et la mosquée Al-Aqsa en son cœur".

Abu Rudeineh a également balayé les déclarations de Bennett sur le respect des adeptes de toutes les religions présentes à Jérusalem, affirmant que ses propos étaient "trompeurs et incorrects."

"Toute tentative israélienne de légitimer son occupation des terres de l'État de Palestine, y compris Jérusalem-Est, est une tentative vouée à l'échec", a-t-il ajouté.

Le mouvement de résistance palestinien, Hamas, a également condamné les déclarations de Bennett relatives à la souveraineté sur Jérusalem.

Le Hamas a déclaré dans un communiqué que le peuple palestinien "continuera à défendre les terres palestiniennes, y compris Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa".

La mosquée Al-Aqsa est le troisième site le plus sacré au monde pour les musulmans. Les juifs appellent cette zone le "mont du Temple", affirmant qu'elle était autrefois le site de deux temples juifs.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.