Monde

Les Français sont espionnés plus de 300 fois par jour par Google et Microsoft (ONG)

- Les informations privées des internautes européens sont partagées avec un milliers d'entreprises "y compris en Russie et en Chine", selon l'enquête menée par le Conseil irlandais pour les libertés civiles.

Lassaad Ben Ahmed   | 18.05.2022
Les Français sont espionnés plus de 300 fois par jour par Google et Microsoft (ONG)

France

AA / Paris / Ümit Dönmez

Les géants de la technologie, comme Google et Microsoft, espionnent les Français 340 fois par jour en moyenne, selon un rapport publié par une organisation non gouvernementale (ONG) étrangère.

Le Conseil irlandais pour les libertés civiles [1] a mené une enquête sur l'utilisation des données personnelles des internautes par le Système d'enchères en temps réel (RTB), utilisé pour le ciblage publicitaire.

Selon le recoupement effectué par l'ONG, les activités de chaque Français connecté sur Internet, sont traquées environ une fois par minute par les géants de la technologie, Google étant l'acteur dominant de la toile et du système RTB.

Le Conseil irlandais pour les libertés civiles (ICCL) indique qu'il s'agit de "la plus grande violation de données jamais enregistrées" et précise qu'un résident européen est espionné 376 fois par jour en moyenne alors que ce chiffre est de 747 pour un utilisateur qui se trouve aux États-Unis.

La France est le 11e pays le plus traqué en Europe, selon les conclusions de cette enquête qui établit que les Britanniques (462), les Polonais (431) et les Espagnols (426) sont les plus ciblés du continent.

"Le système d'enchères en temps réel (RTB) fonctionne en coulisses sur les sites Web et les applications. Il suit ce que vous regardez, que ce soit privé ou sensible, et il enregistre où vous allez", lit-on dans le rapport de l'ONG.

"Chaque jour, il diffuse ces données vous concernant à une foule d'entreprises en continu, leur permettant de vous profiler", note encore l'ICCL précisant que les informations privées des internautes européens sont partagées avec un millier (1058) d'entreprises, "y compris en Russie et en Chine, sans aucun moyen de contrôler ce qui est ensuite fait avec les données".

Google, PubMatic, Magnite, BidSwitch, Index Exchange, OpenX, Microsoft (Xandr) et TripleLift sont les acteurs majeurs du système RTB, selon le rapport de l'ONG.

Notes :

1. La plus grande violation de données (Rapport en anglais) - Conseil irlandais pour les libertés civiles, le 16 mai 2022
https://www.iccl.ie/wp-content/uploads/2022/05/Mass-data-breach-of-Europe-and-US-data-1.pdf

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın