Monde

Les derniers développements en Afghanistan au menu de la rencontre entre les MAE du Pakistan et des États-Unis

- Le MAE pakistanais, Qureshi a réaffirmé l'engagement de son pays à faciliter les efforts globaux de réconciliation politique en Afghanistan

Sami Sohta   | 24.09.2021
Les derniers développements en Afghanistan au menu de la rencontre entre les MAE du Pakistan et des États-Unis

İslamabad

AA / Islamabad

Le ministre des Affaires étrangères du Pakistan, Shah Mehmood Qureshi, son homologue américain, le Secrétaire d'État, Antony Blinken, ont discuté des derniers développements en Afghanistan.

Par voie de communiqué, la Diplomatie pakistanaise a déclaré, vendredi, que la rencontre a eu lieu en marge de leur participation à la 76ème session de l'Assemblée générale des Nations unies.

Qureshi a réaffirmé l'engagement du Pakistan à faciliter les efforts globaux de réconciliation politique en Afghanistan. Il a souligné que la formation d'un gouvernement stable, diversifié et qui préserve les acquis réalisés depuis 2001 pourrait sauver le pays des terroristes.

Par ailleurs, le Chef de la Diplomatie pakistanaise a évoqué la création d'un nouvel univers politique en Afghanistan, soulignant la nécessité pour le mouvement Taliban de remplir ses obligations, ainsi que l'engagement de la communauté internationale envers le peuple afghan pour faire face à la crise économique.

Qureshi a déclaré que le monde ne commettrait plus l'erreur de rompre ses liens avec l'Afghanistan.

En ce qui concerne les relations avec les États-Unis, Qureshi a déclaré qu'Islamabad souhaite une relation soudée avec Washington pour servir leurs intérêts économiques.

Il est aussi revenu sur les violations des droits de l'Homme commises au Jammu et Cachemire, actuellement sous le contrôle de l'Inde. Selon lui, la résolution de ce conflit est importante pour parvenir à une paix et une stabilité durables en Asie du Sud.

De son côté, Blinken a remercié le Pakistan pour son aide dans les opérations d'évacuation des ressortissants des États-Unis et pour ses efforts continus pour établir la paix dans la région.

Il s'agit, en effet, de la première rencontre tenue entre les deux ministres depuis l'arrivée de Joe Biden à la Présidence américaine en janvier dernier.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın