Monde

Les détenus palestiniens dans la prison israélienne d’Ashkelon suspendent la grève de la faim

L’administration de la prison a répondu à une partie de leurs revendications

Mona Saanouni   | 16.06.2019
Les détenus palestiniens dans la prison israélienne d’Ashkelon suspendent la grève de la faim

Palestinian Territory

AA/Ramallah (Cisjordanie occupée)/ Loubaba Doukan

Les détenus palestiniens dans la prison israélienne d’Ashkelon (sud d’Israël) ont suspendu leur grève ouverte de la faim, entamée plus tôt dans la journée de dimanche.

Cette suspension intervient après la réponse de l’administration de la prison à une partie de leurs revendications.

Le Club du prisonnier palestinien (non gouvernemental) a souligné, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que « parmi les revendications approuvées par l’administration, l’arrêt des descentes armées et les campagnes nocturnes de fouille, l'équipement de la cuisine, la levée des sanctions financières et le suivi des dossiers de soin d’un nombre de prisonniers malades ».

L’administration de la prison a également accepté de retransférer le représentant des prisonniers Nacer Abu Hamid, avant le 1er juillet 2020, après avoir été transféré abusivement à la prison de Nafha.

Les prisonniers d’Ashkelon avaient annoncé, dimanche matin, une grève ouverte de la faim, en signe de protestation contre « les mesures abusives de l’administration pénitentiaire à leur égard, qui se sont intensifiées vers la fin du mois d’avril dernier », selon le Club du prisonnier palestinien.

La prison d’Ashkelon compte 46 prisonniers, qui résident tous dans le même bloc.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın