Monde

Les Britanniques vivant à Didim, heureux de rester en Turquie durant la pandémie de Covid-19

- La plupart des ressortissants étrangers y résidant ne sont pas rentrés dans leurs pays et ont choisi de rester à Didim pendant cette période

Ferdi Uzun   | 07.06.2021
Les Britanniques vivant à Didim, heureux de rester en Turquie durant la pandémie de Covid-19

Aydın

AA / Aydin (Turquie)

Avec sa nature, ses criques uniques, sa plage d'Altinkum mondialement connue et le temple d'Apollon, Didim, district de la province turque d'Aydin (ouest) accueille les touristes locaux et étrangers, surtout pendant la saison estivale.

Didim accueille des ressortissants étrangers, majoritairement Britanniques, dont le nombre a atteint les 2 500.

La plupart des ressortissants étrangers y résidant ne sont pas rentrés dans leurs pays et ont choisi de rester à Didim pendant la pandémie de Covid-19, qui a frappé le monde entier l'année dernière.

Pendant la pandémie, la sous-préfecture, la mairie, les équipes de soutien social Vefa et les forces de l'ordre sont parvenus aux besoins de ces habitants étrangers qui se sont parfaitement adaptés à la vie à Didim.

Les 884 ressortissants étrangers, qui ont souhaité recevoir le vaccin, ont été vaccinés contre la Covid-19.

Helene Mcgowan vit dans cette ville depuis 13 ans et accroche toujours le drapeau turc au balcon de sa maison. Elle a déclaré à l'Agence Anadolu que la période de Covid-19 n'a pas été très difficile pour eux.

Heureuse d'être en Turquie au cours de cette période, Mcgowan a déclaré : "La période de l'épidémie a été très facile pour nous grâce à l'aide de la sous-préfecture, de la mairie et de la police. Ils nous emmenaient partout lorsque nous en avions besoin. Nous avons reçu les deux doses de vaccin anti-Covid. Mon mari et moi n'avons eu aucun problème. Tout était parfait pour nous. Je suis très heureuse de vivre en Turquie. Lorsque nous avions besoin d'aller à la banque, les autorités venaient chez nous et nous emmenaient à l'adresse indiquée. Le nombre de cas de Covid-19 était faible à Didim."

Mcgowan a noté que le processus de vaccination était incroyablement facile : "Nous avons pris rendez-vous et nous sommes allés à l'hôpital. Nous avons reçu nos première et deuxième doses sans attendre, nous n'avons rencontré aucune difficulté. Nous avons pris la bonne décision de rester en Turquie. C'est ma maison. Je recommande vraiment cet endroit à ceux qui viendront pour des vacances de l'étranger."

Selon Alan Douglas Mitchell, la pandémie était très bien gérée à Didim.

"Nous vivons à Didim depuis environ 15 ans, a-t-il dit. Je suis très heureux de rester ici. Nous avons un petit appartement à Londres. C'était bien mieux de vivre dans un pays ensoleillé et magnifique comme la Turquie que de vivre sous un climat froid et pluvieux. Nous avons été vaccinés. Tout s'est parfaitement déroulé. Nous étions en sécurité ici. Au sujet des restrictions, tout était très clair et net. Tout était très bien organisé. Nous savions à qui nous adresser quand nous avions besoin de quelque chose. Tout s'est bien passé pour nous."

Mitchell a déclaré qu'il était heureux de vivre en Turquie, ajoutant qu'il aimait particulièrement l'atmosphère ainsi que le peuple turc.

Son épouse, Sandra Jane Mitchell, a indiqué sa préférence pour la Turquie en dépit du fait d'avoir voyagé dans de nombreux pays à travers le monde. Selon elle, les services de santé ont été très efficaces pendant la pandémie, notamment en matière de vaccination.

James Ash, quant à lui, s'est senti en sécurité à Didim pendant cette période.

Ash, qui n'a exprimé aucun regret d'être resté en Turquie pendant la pandémie, a affirmé : "Même dans ces conditions extraordinaires, je recommande vivement à tout le monde de venir en Turquie. C'est un pays magnifique. Les infrastructures sont également nettement améliorées par rapport au passé."

*Traduit du turc par Alex Sinhan Bogmis

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın