Monde, Sante

Le Pakistan rejette toute allégation concernant son intention de reconnaître Israël

- Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a déclaré que la reconnaissance n'est envisageable qu'à la condition d'un règlement "équitable" avec les Palestiniens.

Mounir Bennour   | 25.11.2020
Le Pakistan rejette toute allégation concernant son intention de reconnaître Israël

İslamabad

AA / Islamabad

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a démenti le bien-fondé des informations selon lesquelles Islamabad aurait l'intention de reconnaître Israël, notant que les déclarations du Premier ministre Imran Khan étaient claires et intelligibles.

Selon un communiqué publié mercredi par du ministère des Affaires étrangères, Khan a déclaré qu'il avait été soumis à des "pressions" pour reconnaître Israël, mais que son pays ne reconnaîtrait jamais l'Etat hébreu tant qu'un règlement "équitable" ne sera pas conclu avec les Palestiniens,.

Le communiqué a aussi souligné que le Pakistan appuie fermement le droit du peuple palestinien à l'autodétermination, ajoutant qu'il faut créer un État palestinien indépendant avec Jérusalem pour capitale, selon les frontières d'avant 1967 et conformément aux résolutions des Nations Unies. Et de préciser que l'aide de l'Organisation de la coopération islamique, est aussi nécessaire pour parvenir à une justice et à une paix durable dans la région.

Le 13 novembre dernier, Imran Khan a clairement indiqué dans une interview à la télévision locale que certains pays faisaient pression sur son pays pour qu'il reconnaisse Israël, et que l'administration d'Islamabad ne reconnaîtrait pas l’État "sioniste", tant que la question palestinienne ne sera pas résolue.

Au cours de l'entretien, Imran Khan a cité le père fondateur du pays, Muhammad Ali Jinnah, qui avait refusé à plusieurs reprises de reconnaître Israël, soulignant que son pays continuerait à suivre les traces de son fondateur, dans son soutien à la Palestine.

Il convient de noter, que certains médias internationaux ont affirmé que les États-Unis figuraient parmi les pays qui ont fait pression sur le Pakistan, pour qu'il reconnaisse Israël.

Traduit de l'arabe par Mounir Bennour.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın