Politique, Monde

Le gouvernement suédois dénonce l'affichage, par le parti de gauche, de symboles du PKK

- Des députés du parti de gauche ont arboré des symboles du PKK durant un forum politique sur l'île de Gotland, affirmant que le "PKK n'est pas une organisation terroriste"

Atila Altuntaş   | 06.07.2022
Le gouvernement suédois dénonce l'affichage, par le parti de gauche, de symboles du PKK

Stockholms Lan

AA / Stockholm

La ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, a critiqué le Parti de gauche de son pays pour avoir brandi des symboles de l'organisation terroriste PKK lors d'un forum politique.

La cheffe de la diplomatique suédoise a déclaré dans un tweet, mercredi, que ce que le Parti de gauche avait fait était "totalement inacceptable".

Elle a ajouté que le PKK avait été classé parmi les listes des organisations terroristes par le gouvernement Olof Palme dans son pays en 1984.

Linde a confirmé l'implication de l'organisation terroriste dans la mort de nombreux enfants et innocents.

La ministre suédoise a appelé le parti "Die Linke" à cesser immédiatement ses pratiques liées à l'organisation terroriste PKK.

Dans un contexte connexe, le ministre suédois de la Justice et de l'Intérieur Morgan Johansson avait également partagé une publication sur les réseaux, avertissant le parti de gauche des conséquences de ses pratiques.

Durant un forum politique organisé sur l'île suédoise de Gotland, des représentants du Parti de gauche en Suède ont brandi des symboles du PKK, affirmant que le "PKK n'est pas une organisation terroriste".

En juin dernier, un député du Parti de gauche recevait Enes Kanter, partisan de l'organisation terroriste "FETO", au Parlement suédois.

*Traduit de l’arabe par Issa Aliou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın