Monde

Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la mission de l'ONU en Afghanistan jusqu'au 17 mars 2022

- La résolution de prolongation exige du Secrétaire général de l'ONU de rendre compte de la situation en Afghanistan et des activités de la Mission d'assistance de l'ONU dans ce pays tous les deux mois, dans un rapport écrit.

Mustafa M. M. Haboush   | 17.09.2021
Le Conseil de sécurité prolonge le mandat de la mission de l'ONU en Afghanistan jusqu'au 17 mars 2022

New York

AA/New York

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, vendredi, une résolution permettant de prolonger le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan pour une période de 6 mois, et ce, jusqu'au 17 mars 2022.

Tous les membres du Conseil (15 pays) ont voté à l'unanimité en faveur du projet de résolution préparé par l'Estonie et la Norvège pour la prolongation de la mission, dont le mandat devait expirer aujourd'hui.

La résolution, dont l'Agence Anadolu a obtenu copie, stipule "de renouveler le mandat actuel de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan pour une période de six mois et d'examiner attentivement l'évolution rapide de la situation sur le terrain avant de prendre toute décision sur les responsabilités futures de la mission".

La résolution 2596 demande au Secrétaire général de préparer un rapport d'ici le 31 janvier 2022, déterminant "les recommandations stratégiques et opérationnelles ainsi que le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan à la lumière des récents développements politiques, sécuritaires et sociaux" dans le pays.

La résolution exhorte également le Secrétaire général des Nations Unies à informer les représentants des États membres de la situation en Afghanistan et des travaux de la Mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan tous les deux mois jusqu'au 17 mars 2022. La résolution soulignait, en ce sens, l'importance d'établir un gouvernement inclusif et réclame le respect des droits humains".

Le Conseil de sécurité affirme aussi que "la fourniture d'une aide humanitaire efficace nécessite un accès humanitaire complet, sûr et sans entrave... tout en veillant à ce que le territoire de l'Afghanistan ne soit un sanctuaire pour le terrorisme".

La résolution a également insisté sur "l'importance cruciale de la présence continue de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan et d'autres agences, fonds et programmes des Nations Unies dans tout le pays".

Dans cette même optique, la même source a appelé "toutes les parties afghanes et internationales à se coordonner avec la mission des Nations Unies afin de mettre en œuvre son mandat et d'assurer la sûreté, la sécurité et la liberté de mouvement du personnel des Nations Unies et ses collaborateurs dans tout le pays".

En août dernier, le mouvement "Taliban" a pris le contrôle de la quasi-totalité de l'Afghanistan, y compris la capitale Kaboul, parallèlement à la dernière étape du retrait militaire américain qui s'est achevée le 31 du même mois.

Le 7 septembre, les Taliban ont annoncé la formation d'un gouvernement intérimaire composé de 33 membres.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın