Monde

Le Conseil de sécurité tient une réunion à huis clos au sujet du Cachemire

À la demande de la Chine

Meher Hajbı   | 15.01.2020
Le Conseil de sécurité tient une réunion à huis clos au sujet du Cachemire

Delhi

AA - New Delhi

Le Conseil de sécurité tiendra une nouvelle réunion à huis clos, mercredi, au sujet du Cachemire à New York à l'invitation de la Chine, a fait savoir la chaîne de télévision indienne NDTV.

“La réunion aura lieu après les pressions de la Chine, l'alliée du Pakistan, qui avait appelé que de telles réunions se tiennent auparavant”, a expliqué NDTV citant des sources sous couvert d’anonymat.

“La position de la France n'a pas changé et il est très clair que la question du Cachemire doit être réglée au niveau bilatéral. Nous continuerons à assurer nos partenaires du Conseil de sécurité des Nations Unies”, selon la chaîne indienne qui évoque des sources diplomatiques françaises.

Les représentants de l'Inde et du Pakistan n'assisteront pas à la séance à huis clos, car celle-ci n'est ouverte qu'aux membres permanents du Conseil de sécurité, et aucun communiqué ne sera publié après la réunion.

En effet, le Conseil avait tenu une réunion similaire en août, que la Chine avait convoquée, sans condamner l’Inde après que le gouvernement avait annulé le statut spécial accordé au Jammu-et-Cachemire en vertu de l'article 370 de la Constitution.

À l'exception de la Chine, les quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies (France, Russie, États-Unis et Royaume-Uni) ont toujours soutenu la position de New Delhi selon laquelle les différends entre l'Inde et le Pakistan sont des problèmes bilatéraux.

Il est à rappeler que l’Inde a annoncé, le 5 Août dernier, la révocation de l'autonomie constitutionnelle du Jammu-et-Cachemire et a imposé des restrictions sur les communications et le service internet.

La zone administrée par l’Inde au Cachemire comporte des groupes de résistance qui luttent depuis 1989 contre ce qu’ils considèrent une “occupation indienne” de leurs régions.

Les habitants revendiquent leur indépendance vis-à-vis de l'Inde pour rejoindre le Pakistan. Depuis leur indépendance de la Grande-Bretagne en 1947, Islamabad et New Delhi se partagent la région à majorité musulmane.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın