Türkİye, Politique, Monde

Le chef de la diplomatie turque met en garde contre l'extension de la guerre russo-ukrainienne

- Le ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan, s'exprimait lors du sommet pour la paix en Ukraine organisé en Suisse

Faruk Hanedar, Beraa Göktürk  | 15.06.2024 - Mıse À Jour : 17.06.2024
Le chef de la diplomatie turque met en garde contre l'extension de la guerre russo-ukrainienne

Istanbul

AA / Istanbul / Faruk Hanedar - Beraa Göktürk

Le ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan, a déclaré samedi que la tragédie provoquée par la guerre russo-ukrainienne s'aggrave au fil des jours, mettant en garde contre le risque d'une extension du conflit au-delà de l'Ukraine.

C'est ce qui ressort du discours du chef de la diplomatie turque lors du sommet pour paix en Ukraine, organisé en Suisse.

Hakan Fidan a fait observer qu'une guerre dévastatrice fait rage en Europe centrale depuis plus de deux ans.

Il a indiqué que la guerre avait fait plus de 500 000 victimes (entre morts et blessés) et qu’elle s'était transformée en une ‘’guerre d’usure.’’

‘’Au 21ème siècle, nous constatons que cette tragédie peut s’aggraver chaque jour, et à mesure que la guerre se poursuit, nous observons l’émergence de deux dangers particulièrement’’, a affirmé le chef de la diplomatie turque.

Le premier étant la possibilité d’une extension du conflit au-delà des frontières ukrainiennes.

‘’Cette guerre pourrait s’étendre géographiquement au-delà de l’Ukraine’’, a indiqué le haut responsable turc. Et d’ajouter : ‘’Le conflit a accentué les lignes de fracture et alimenté la polarisation à l’échelle mondiale.’’

Hakan Fidan a explique que le conflit entre la Russie et l’Ukraine ‘’risque bientôt de se transformer en autre chose qu’une simple guerre.’’

Il a ajouté : ‘’Le deuxième danger est lié au risque d’utiliser des armes de destruction massive dans cette guerre conventionnelle.’’

Hakan Fidan a souligné que le but de ce sommet est de prévenir ces deux dangers et de mettre fin à la guerre.

‘’Nous avons devant nous un plan de paix ukrainien et la Russie a récemment fait part de ses propres conditions. Quels que soient le contenu et les conditions présentés, nous pensons qu'il s'agit d'étapes importantes qui constituent une lueur d’espoir’’, a indiqué le ministre turc des Affaires étrangères.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail​​​​​​​

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.