Monde

Le 3ème Congrès extraordinaire de l’UPU débutera le 24 septembre à Genève

- Les membres de l'Union Postale Universelle débattront du sujet du système des « frais terminaux » qui représentent la rémunération de l’opérateur de destination pour le traitement et la distribution des envois postaux.

Arife Yıldız Ünal,Ayvaz Çolakoğlu   | 20.09.2019
Le 3ème Congrès extraordinaire de l’UPU débutera le 24 septembre à Genève

Tandoğan

AA - Ankara

Le président directeur de PTT AŞ et président du Conseil d’administration de l’Union postale universelle (UPU), Kenan Bozgeyik, a annoncé la tenue, du 24 au 26 septembre à Genève du 3ème Congrès extraordinaire de l’UPU.

Bozgeyik a accordé un reportage au correspondant de l’Agence Anadolu (AA).

Au cours de cet entrevue, il a rappelé que depuis sa création il y a 145 ans, l’UPU traverse l’une des périodes les plus critiques de son histoire et qu’en cela, le congrès qui approche va permettre de débattre au sujet du système des « frais terminaux », qui représentent la rémunération de l’opérateur de destination pour le traitement et la distribution des envois postaux.

Le 26ème congrès ordinaire, organisé à Istanbul en Turquie en 2016, sur le thème de la stratégie et de l’innovation, avait permis de préparer un premier socle d’idées sur les évolutions vécues par le secteur.

Après avoir insisté sur le fait qu’il fallait bien comprendre l’importance et la mission de l’UPU, Bozgeyik a déclaré :

« L’Union créée avec l’objectif de fonder un seul et même réseau postal mondial permet aujourd’hui de réunir 192 pays membres au sein d’un réseau interconnecté. Cela permet bien sûr d’augmenter la qualité du service et de permettre d’installer des normes et des standards », a-t-il expliqué.

Le système de « frais terminaux » est primordial pour la survie du secteur du courrier, a assuré le président de l’organisme international.

« Alors que les nouvelles technologies ont réduit de manière drastique l’utilisation des moyens de communication dits traditionnels, comme le courrier, il faut, pour bien comprendre et analyser ce secteur, comprendre ce qu’il représente », a-t-il insisté.

Il a affirmé que le e-commerce offre des opportunités indispensables du point de vue de la continuité du service postal.

« Au cours des 145 années passées, des congrès ordinaires ont été régulièrement organisés tous les 4 ans, dans ce laps de temps, c’est la troisième fois qu’un congrès extraordinaire est organisé, tout en sachant que le second l’a été seulement l’année dernière, ce qui prouve les contractions subies par le secteur », a-t-il insisté.

D’après Bozgeyik, dans ce processus qui conduira à la tenue d’un congrès extraordinaire, l’accent sera mis sur le dialogue et l’esprit critique.

« Même si au centre des discussions, on retrouve les préoccupations en liens avec le commerce hors frontière, le secteur postal a des responsabilités publiques universelles importantes », a-t-il relevé.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.