Monde

L'Azerbaïdjan met en garde la Russie contre l'entrée illégale de véhicules étrangers sur son territoire

- L'entrée illégale de véhicules "d'autres pays" contredit l'accord de paix du 10 novembre dernier, selon le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Jeyhun Aliyev   | 13.09.2021
L'Azerbaïdjan met en garde la Russie contre l'entrée illégale de véhicules étrangers sur son territoire

Ankara

ANKARA (AA) - Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a mis en garde la Russie dimanche contre l'autorisation de l'entrée de véhicules en provenance de pays étrangers sur le territoire azerbaïdjanais.

« Le ministère de la Défense de la République d'Azerbaïdjan a envoyé des lettres au ministère de la Défense de la Fédération de Russie et au commandement des forces de maintien de la paix concernant l'entrée illégale de véhicules appartenant à d'autres pays sur les territoires de la République d'Azerbaïdjan, où des soldats de la paix de la Fédération de Russie sont temporairement déployés", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le 10 novembre 2020, à la suite d'un conflit de 44 jours entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan dans le Haut-Karabakh, et les régions environnantes, les deux pays ont signé un cessez-le-feu négocié par l'intermédiaire de la Russie pour mettre fin aux combats et avancer vers une résolution globale du conflit opposant les deux pays depuis la chute du bloc soviétique.

Au cours des six semaines de combats, l'Azerbaïdjan a libéré 300 villes, bourgs et villages, après une occupation de près de trois décennies de ses territoires par les colons arméniens.

Conformément à l'accord, les forces arméniennes se sont retirées des territoires azerbaïdjanais et des forces russes de maintien de la paix ont été déployées dans la région.

Dans ce contexte, la Turquie et la Russie ont également mis en place, en janvier dernier, un centre commun pour surveiller l'accord de paix.

Le ministère azerbaïdjanais a déclaré avoir écrit dans les lettres que l'autorisation de l'entrée de véhicules en provenance de pays étrangers sur les territoires azerbaïdjanais "contredisent" la déclaration conjointe signée par les président de l'Azerbaïdjan et de la Russie et du Premier ministre arménien, et "a demandé d'empêcher" l'entrée de ces véhicules.

"Aucune personne physique ou morale d'autres pays et leurs véhicules ne peuvent entrer sur le territoire de l'Azerbaïdjan sans l'accord de la République d'Azerbaïdjan, et de tels cas sont considérés comme une violation de la loi de la République d'Azerbaïdjan", a indiqué le courrier adressé aux autorités russes.



* Traduit de l'anglais par Ümit Dönmez

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın