Monde

L'Azerbaïdjan libère 15 détenus arméniens en échange de cartes des mines antipersonnel arméniennes

- Les soldats détenus par l'Azerbaïdjan ont été remis à l'Arménie à la frontière azerbaïdjano-géorgienne

Majdi Ismail   | 13.06.2021
L'Azerbaïdjan libère 15 détenus arméniens en échange de cartes des mines antipersonnel arméniennes

France

AA / Bakou (Azerbaïdjan) / Burak Dağ

L'Azerbaïdjan a remis 15 soldats arméniens aux autorités du pays, en échange de la fourniture des cartes de 97 000 mines antichars et antipersonnel dans la région d'Aghdam, a annoncé samedi le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Le communiqué de la Diplomatie azerbaïdjanaise rapporte que les soldats détenus ont été remis à l'Arménie à la frontière azerbaïdjano-géorgienne avec la participation de représentants géorgiens.

"Nous apprécions le soutien du gouvernement géorgien dirigé par le Premier ministre géorgien Irakli Garibachvili pour la mise en œuvre de cette action humanitaire", a souligné le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Le communiqué du ministère citait notamment le rôle de médiateur du secrétaire d'État américain Antony Blinken, de Philip Reeker, du bureau adjoint par intérim du secrétaire d'État aux Affaires européennes et eurasiennes, du président du Conseil européen Charles Michel ainsi que de la présidence suédoise de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

"L'obtention de cartes des mines permettra de sauver la vie et la santé de dizaines de milliers de nos concitoyens incluant les démineurs, d'accélérer les projets de reconstruction initiés à Agdam par le Président de la République d'Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, ainsi que le retour des personnes déplacées", a-t-il ajouté.

La région azerbaïdjanaise d'Aghdam a été récemment libérée après son occupation de près de trois décennies par les forces arméniennes.

Au moins 20 civils azerbaïdjanais et sept soldats ont été tués, et plus d'une centaine de personnes ont été blessées, par des mines antipersonnel posées par les forces armées arméniennes, depuis que les deux pays ont conclu l'instauration d'un cessez-le-feu au Haut-Karabakh le 10 novembre dernier.

Au cours d'un conflit de 44 jours ayant opposé l'Azerbaïdjan à l'Arménie du 27 septembre au 9 novembre 2020, l'Azerbaïdjan a libéré huit régions de l'occupation arménienne, notamment le Haut-Karabakh et le district d'Aghdam.

Le cessez-le-feu signé à l'automne dernier est considéré comme une défaite militaire et diplomatique pour l'Arménie, dont les forces armées, conformément à l'accord signé à Moscou, se sont retirées des zones occupées par les colons et soldats arméniens depuis le début des années 1990, suite à l'implosion du bloc soviétique.

* Traduit de l'anglais par Ümit Dönmez

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın