Monde

L'Arabie saoudite et le Brésil discutent des efforts visant à empêcher l'Iran de se doter de l’arme nucléaire

- Lors d'une rencontre entre le chef de la diplomatie saoudienne, Faisal bin Farhan Al Saud, et son homologue brésilien, Carlos Alberto Franco França, dans la capitale brésilienne, Brasilia, selon l'Agence de presse officielle saoudienne (SPA).

1 23   | 26.11.2021
L'Arabie saoudite et le Brésil discutent des efforts visant à empêcher l'Iran de se doter de l’arme nucléaire

Suudi Arabistan

AA/Diana Shalhoub

L'Arabie saoudite et le Brésil ont discuté jeudi des efforts internationaux visant à empêcher l'Iran de se doter de l’arme nucléaire et à faire du Moyen-Orient une zone exempte d’armes de destruction massive.

C’est ce qui ressort d'une rencontre entre le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan Al Saud et son homologue brésilien, Carlos Alberto Franco França, dans la capitale brésilienne, Brasilia, selon l'Agence de presse officielle saoudienne (SPA).

Les deux parties ont discuté « des efforts internationaux visant à empêcher l'Iran de se doter de l’arme nucléaire, à débarrasser le Moyen-Orient des armes de destruction massive et à intensifier la coopération en matière de la lutte contre le terrorisme ».

Les discussions ont porté également sur « la nécessité de poser les jalons de la sécurité et de la stabilité dans la région du Moyen-Orient et dans le monde, notamment à travers l'initiative du Royaume de mettre fin à la crise yéménite et de parvenir à une solution politique globale ».

Les deux ministres ont fait part de leur volonté « de hisser les relations bilatérales au niveau d’un partenariat étroit dans divers domaines, et de développer l’action commune autour des questions régionales et internationales qui servent les intérêts des deux pays », souligne la même source.

Faisal bin Farhan Al Saud est arrivé plus tôt ce jeudi au Brésil, dans le cadre d’une visite officielle, la première du genre pour un ministre saoudien des Affaires étrangères dans le plus grand pays d'Amérique du Sud, pour renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

Les négociateurs iraniens devraient se réunir avec leurs homologues européens, russes et chinois à Vienne le 29 novembre courant, pour discuter de la possibilité de revenir dans l'accord sur le nucléaire signé entre l'Iran et les grandes puissances en 2015, en échange d'un assouplissement des sanctions internationales contre Téhéran.

Six cycles de négociations ont eu lieu entre l'Iran et les grandes puissances internationales, à Vienne entre avril et juin derniers, pour tenter de relancer l'accord sur le nucléaire iranien.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.