Politique, Monde

La Chine rejette les propos du pape François qualifiant les Ouïghours de "persécutés"

- Le ministère chinois des Affaires étrangères a fait savoir que le commentaire du Pape sur les Ouïghours, paru dans son dernier livre, "ne reflète pas la vérité".

Mounir Bennour   | 24.11.2020
La Chine rejette les propos du pape François qualifiant les Ouïghours de "persécutés"

Ankara

AA / Pékin

Le ministère chinois des Affaires étrangères a exprimé son refus des propos et de la manière dont le pape François a abordé, dans son nouveau livre, les souffrances de la minorité musulmane ouïghour en Chine, qualifiée de persécutée .

Dans son nouveau livre intitulé « Un temps pour changer », qui paraîtra au début du mois prochain, le souverain pontife a classé les Turcs ouïghours parmi les minorités persécutées pour leur croyance.

Le porte-parole du ministère chinois, Zhao Lijian, a déclaré mardi que le commentaire du Pape sur les Turcs ouïghours "ne reflète pas la vérité" et que "tous les groupes ethniques en Chine jouissent de la liberté de croyance religieuse".

Depuis 1949, la Chine contrôle la région du Turkestan oriental, qui abrite la minorité musulmane ouïghour turque. Le gouvernement de Pékin a depuis rebaptisé la région sous le nom de "Xinjiang", qui signifie "nouvelles frontières".

Les statistiques officielles indiquent qu'il y a 30 millions de musulmans dans le pays, dont 23 millions de Ouïghours. De leur côté, certains rapports officieux avancent un chiffre proche des 100 millions de musulmans vivant en Chine.

En mars dernier, le département d'État américain a publié son rapport annuel sur les droits de l'homme pour 2019, dans lequel il indiquait que la Chine détenait des musulmans dans des centres de détention afin de gommer leur identité religieuse et ethnique.

Cependant, la Chine avance généralement l'argument qu'il s'agit de "centres de formation professionnelle" et visent à "nettoyer l'esprit de leurs détenus des idées extrémistes". La communauté internationale qualifie, quant à elle, ces centres de "camps de concentration".

Traduit de l'arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın