Monde

L’AIEA et Téhéran discutent des « activités nucléaires iraniennes »

-Lors de la rencontre entre le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, et le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian.

Aladdin Mustafaoğlu   | 23.11.2021
L’AIEA et Téhéran discutent des « activités nucléaires iraniennes »

Tahran

AA/Téhéran

Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a discuté, mardi, avec le chef de la diplomatie iranienne Hossein Amir-Abdollahian, « des activités nucléaires de l’Iran ».

Grossi est arrivé lundi soir en Iran dans le cadre d'une visite officielle, au cours de laquelle il a rencontré Amir-Abdollahian, - chargé du volet politique du dossier nucléaire -, dans la capitale, Téhéran, selon un communiqué publié par le ministère iranien des Affaires étrangères.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont souligné l’impératif de poursuivre la coopération et les négociations pour aboutir à un terrain d’entente.

« Nous espérons qu'avec cette visite, la confiance mutuelle et la coopération entre l’AIEA et Téhéran augmenteront davantage », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne.

Amir-Abdollahian a souligné la nécessité pour l'AIEA de ne pas prendre en considération les pressions politiques.

De son côté, Grossi a mis l’accent sur le travail technique, professionnel et impartial de l'AIEA.

Le chef de l’AIEA a indiqué que sa visite à Téhéran vise à accroître la coopération et la compréhension mutuelle, poursuivre les négociations et résoudre les problèmes avec l’Iran.

La visite de Rafael Grossi survient à une semaine de la reprise des négociations dans la capitale autrichienne, Vienne, pour sauver l'accord international sur le nucléaire iranien.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.