Monde, Archive, Archive

Jérusalem: La police israélienne interdit aux jeunes fidèles d’accomplir la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa

La décision concerne les Palestiniens de moins de 40 ans, titulaires de pièce d’identité bleue, et les habitants de Jérusalem-Est.

14.03.2014
Jérusalem: La police israélienne interdit aux jeunes fidèles d’accomplir la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa

AA-Jérusalem-Est -Abderraouf Arnaout

La police israélienne a annoncé, vendredi en fin de matinée, sa décision d'interdire aux jeunes fidèles palestiniens d’entrer à la mosquée Al- Aqsa  à Jérusalem pour y accomplir la prière du Vendredi.

Bien que les médias israéliens aient démenti, ce matin, l’information, la police a appliqué ces restrictions.

Selon un communiqué distribué à la presse, la porte-parole de la police israélienne, Luba Samri a annoncé « la décision d’interdire aux jeunes de moins de 40 ans, détenteurs de carte d’identité israélienne bleue, (délivré par Israël à ses citoyens) et aux habitants de Jérusalem-Est, d'accéder à la mosquée pour y faire la prière ».

"Après évaluation de la situation et par crainte que les jeunes arabes sement le trouble après la prière du Vendredi à la mosquée Al-Aqsa, a expliqué Samri, les autorités compétentes ont décidé d’imposer des restrictions sur l'accès  à la mosquée pour les jeunes fidèles.

Seuls les personnes de plus de 40 ans, détenteurs de carte d’identité bleue ont le droit d’entrer à la mosquée, souligne le communiqué, précisant qu’aucune restriction d’âge n’a été imposée aux femmes.

Un imposant dispositif de la police israélienne s’est déployé, depuis ce matin, aux alentours de la vieille ville de Jérusalem  et  de la mosquée Al- Aqsa  et les forces  israéliennes ont commencé à appliquer les restrictions d'accès à la mosquée.

Déployées dès les premières heures de la matinée,  «les forces de police auront à préserver l’ordre public et à empêcher toute tentative de perturber le cours normal de la vie dans la Vieille Ville et plus particulièrement à Jérusalem-Est ».

Chaque fois qu’ils sont interdits d’accéder à la mosquée Al-Aqsa, les Palestiniens accomplissent la prière du Vendredi dans les rues, les mosquées limitrophes de la mosquée Al-Aqsa  ainsi que dans la vieille ville de Jérusalem.

Ces restrictions interviennent à la suite de l’escalade militaire israélienne menée, ces deux derniers jours, dans la bande de Gaza. Les forces israéliennes avaient mené des raids aériens  contre plusieurs positions dans la Bande, en répresaille à des tirs de roquettes lancés, depuis Gaza en direction d’Israël.

Les Brigades Al-Qods, branche armée du Djihad islamique avaient annoncé mercredi avoir lancé des dizaines de roquettes  sur des  villes dans le sud d'Israël , en réponse à l'assassinat mardi, de trois de leurs membres  par un raid aérien mené par les forces israéliennes .

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın