Monde

Iran : Deux Français accusés d'« atteinte à la sûreté » de l'État

- La syndicaliste Fnec FP-FO Cécile Kohler et son conjoint Jacques Paris avaient été arrêtés en mai dernier, alors qu'ils se trouvaient en Iran pour faire du tourisme, selon des sources syndicales françaises.

Ümit Dönmez   | 06.07.2022
Iran : Deux Français accusés d'« atteinte à la sûreté » de l'État

France

AA / Paris / Ümit Dönmez

Deux Français, arrêtés le 11 mai dernier en Iran, sont accusés par les autorités judiciaires du pays, d'"atteinte à la sûreté" de l'État.

La syndicaliste Fnec FP-FO Cécile Kohler et son conjoint Jacques Paris sont soupçonnés d'être "entrés dans le pays dans le but de déclencher le chaos et déstabiliser la société", selon la déclaration du porte-parole de la Justice iranienne, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue, mercredi, à Téhéran, la capitale iranienne.

Ils sont tous deux en garde à vue, alors qu'une enquête judiciaire est en cours, selon la même source.

Selon la télévision iranienne, ils seraient accusés d'avoir provoqué des manifestations d'enseignants et d'ouvriers "pour les transformer en émeutes à travers le pays". Au cours du mois de mai, des centaines d'Iraniens avaient manifesté dans plusieurs villes du pays, après que le gouvernement iranien avait annoncé une série de mesures, incluant la fin des subventions sur la farine et l'augmentation des prix de certains produits alimentaires.

Selon une source syndicale citée par la presse française, Cécile Kohler et Jacques Paris se trouvaient en Iran pour faire du tourisme, pendant les vacances de Pâques.

Pour sa part, le ministère français des Affaires étrangères avait dénoncé une arrestation "sans fondement" et demandé leur "libération immédiate".


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın