Monde

Irak : la Mobilisation populaire entame une opération pour traquer les éléments de Daech dans le nord du pays

- L’opération a démarré dans une zone montagneuse accidentée de la province de Salah al-Din, à la suite de deux violentes attaques de l'organisation contre les forces peshmergas

1 23   | 30.11.2021
Irak : la Mobilisation populaire entame une opération pour traquer les éléments de Daech dans le nord du pays

Iraq

AA / Bagdad

L'Autorité irakienne de Mobilisation populaire a annoncé, ce mardi, le début d'une opération militaire pour traquer les éléments de l'organisation terroriste Daech, dans une zone montagneuse accidentée de la province de Salah al-Din, dans le nord du pays.

L'Autorité (liée au commandant en chef des forces armées) a déclaré, dans un communiqué, que ses forces avaient lancé une opération de traque à grande échelle, dans la région du mont Makhoul, au nord de la province de Salah al-Din, pour la nettoyer de la présence de Daech.

Et d’ajouter que l'opération "a été lancée avec le soutien de l'artillerie et des hélicoptères de combat, appartenant à l'armée irakienne", sans fournir de détails sur la durée de l'opération de ratissage.

L'opération a été décidée après deux violentes attaques lancées par Daech, au cours des deux derniers jours, contre les forces peshmergas, sous l'autorité de l'administration de Karmian, dans la région du district kurde du nord de l’Irak, et plus précisément, dans la zone frontalière se délimitant la juridiction des forces fédérales dans le nord du pays. L’attaque avait fait 7 morts, selon les déclarations de sources sécuritaires à l'Agence Anadolu.

Le mont Makhoul est une zone montagneuse accidentée qui constitue un environnement propice aux éléments de Daech pour se cacher et lancer des attaques contre les zones environnantes.

Depuis quelques mois, les attaques des éléments présumés de Daech se sont multipliées, notamment dans la zone située entre Kirkouk et Salah al-Din (nord) et Diyala (est), connue sous le nom du "Triangle de la mort".

De leur côté, les forces irakiennes lancent périodiquement des campagnes militaires et des opérations de ratissage, pour traquer les éléments de l'organisation terroriste dans tout le pays.

En 2017, l'Irak a déclaré la victoire contre Daech en restaurant sa souveraineté sur l'intégralité de son territoire, qui était estimé à environ un tiers de la superficie du pays, que l'organisation avait envahi, à l'été 2014. Cependant, l'organisation maintient toujours des cellules dormantes dans de vastes zones de l'Irak, qu’elle utilise pour lancer des attaques sporadiques.

*Traduit de l'arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.