Monde

Guterres: "Le monde prend un chemin catastrophique avec la hausse des températures"

- "Nous allons tous payer un coût tragique", a prévenu le chef des Nations Unies.

Mustafa M. M. Haboush   | 17.09.2021
Guterres: "Le monde prend un chemin catastrophique avec la hausse des températures"

New York

AA/New York


Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a averti vendredi que "le monde est sur un chemin catastrophique vers +2,7 °C de réchauffement ".

"Le monde paiera un tribut tragique si les efforts de lutte contre le changement climatique échouent", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Guterres a ajouté, dans le communiqué, dont l'Agence Anadolu a obtenu copie, "Cela viole la promesse espérée il y a six ans qui consiste à atteindre l'objectif de 1,5 °C, en vertu de l'Accord de Paris.

L'Accord de Paris est le premier accord international global sur la protection du climat, qui a été conclu en décembre 2015 dans la capitale française, après de longues négociations entre les représentants de 195 pays. Le traité oblige les pays signataires à contenir le rythme du réchauffement climatique, mais "l’échec à respecter cet objectif se mesurera à l’aune du nombre de morts et de moyens de subsistances détruits".

"La science nous dit que nous devons réduire les émissions qui devraient augmenter de 16% en 2030 par rapport à 2010, alors qu'il faudrait les réduire de 40% d'ici 2030 pour rester sous 1,5°C ou de 25% pour 2°C", a expliqué le Secrétaire général.

Il a souligné que "les pays du Groupe des Vingt représentent 80% des émissions mondiales. Il est temps pour les dirigeants de prendre position et tenir leurs promesses, à défaut de cela, les populations dans tous les pays en paieront le prix", a-t-il martelé.

Le G20 comprend les pays suivants : la Turquie, le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Arabie saoudite, l'Argentine, la France, l'Allemagne, l'Inde, l'Indonésie et l'Italie, ainsi que le Japon, le Mexique, la Russie, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, l'Australie, le Brésil, le Canada et la Chine, et l'Union européenne.

Le Secrétaire général a exhorté "tous les pays à apporter des contributions nationales plus ambitieuses à même de placer le monde sur une trajectoire de 1,5 degré".

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın