Monde

France : Darmanin annonce de nouvelles dissolutions d'associations qualifiées d'"islamistes"

- Depuis septembre 2020, 36 mille titres de séjour ont été refusés ou retirés à des personnes qui auraient troublé l’ordre public (Darmanin).

Lassaad Ben Ahmed   | 26.10.2021
France : Darmanin annonce de nouvelles dissolutions d'associations qualifiées d'"islamistes"

France

AA / Nice / Feïza Ben Mohamed

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin va demander la dissolution de sept (07) associations « qui diffusent une idéologie islamiste », a-t-il annoncé mardi matin en conférence de presse.

Il se félicite de l’action de l’exécutif, qui a déjà procédé à la dissolution de treize (13) structures associatives depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron.

« C’est trois fois plus que les gouvernements précédents », s’est réjoui le locataire de Beauvau.

Cette déclaration, faite dans le cadre de la présentation des résultats de l’action du ministère de l’Intérieur, intervient quelques jours à peine, après que la maison d’édition Nawa et la CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie), ont été dissoutes.

Darmanin s’est, par ailleurs, félicité d’avoir ordonné la fermeture administrative de la mosquée d’Allonnes, expliquant que « les prêches prônés dans cette mosquée légitimaient notamment le recours au djihâd armé tout en cultivant un sentiment de haine à l’égard de la France ».

Toutes ces accusations et cette offensive menée contre les structures associatives musulmanes, sont rejetées par les principaux concernés qui dénoncent une atteinte aux libertés et à l’Etat de droit.

S’agissant du reste de son bilan, le ministre assure que sur « l’ensemble des étrangers en situation irrégulière fichés pour radicalisation, 163 ont quitté la France, 88 d'entre eux sont assignés à résidence ou en centre de rétention administrative, 229 ont été incarcérés, et 13 sont placés en hospitalisation sous contrainte ».

Il annonce également que depuis septembre 2020, 36 mille titres de séjour ont été refusés ou retirés à des personnes qui auraient troublé l’ordre public.

« Notre politique est claire, juger les étrangers pour ce qu’ils font et pas pour ce qu’ils sont » a-t-il martelé.

Enfin, Gérald Darmanin a dévoilé les chiffres relatifs aux trafics de drogue dans le pays.

Il affirme que « 1 335 trafics ont été démantelés en septembre contre 1 036 en août 2021 (soit +29 %) », et que « 6,6 tonnes de cannabis ont été saisies en septembre 2021 contre 3 tonnes en août 2021 soit plus du double ».

Sur l’année 2021, ce sont pas moins de « 4 608 opérations visant au démantèlement de points de deal » qui « ont été menées sur l’ensemble du territoire national ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın