Monde

Espagne : les Madrilènes se rendent aux urnes au terme d'une âpre campagne électorale

- Une campagne pour les élections régionales anticipées marquée par les menaces de mort, les affrontements avec la police et les extrémismes idéologiques

Ekip   | 04.05.2021
Espagne : les Madrilènes se rendent aux urnes au terme d'une âpre campagne électorale

Madrid

AA / OVIEDO, Espagne / Alyssa McMurtry

Au terme d'une campagne électorale particulièrement tendue, les bureaux de vote de Madrid ont ouvert leurs portes, mardi, pour permettre aux électeurs de choisir le prochain gouvernement qui dirigera la région de la capitale espagnole.

Isabel Ayuso, la présidente sortante issue du Parti populaire (droite) et l'une des critiques les plus virulentes du confinement en Espagne, semble en passe d'obtenir le plus grand nombre de voix.

Avec l'entrée surprise du leader de Podemos, Pablo Iglesias, dans la course, Ayuso a décrit le scrutin comme un choix entre "socialisme ou liberté".

Iglesias a choisi de quitter son poste de vice-premier ministre espagnol pour combattre les mouvements de la droite qui, selon lui, menacent la démocratie espagnole dans son ensemble.

Cette bataille idéologique s'est jouée de manière spectaculaire ces dernières semaines, Madrid devenant la scène de la polarisation croissante de la scène politique espagnole.

Ce phénomène s'est manifesté lors du premier grand rassemblement du parti d'extrême droite Vox, qui a vu des manifestants antifascistes se heurter à la police dans leurs tentatives de perturber les discours. Il est apparu par la suite que l'un des manifestants arrêtés avait le soutien financier de Podemos.

Vox, qui, selon les sondages, pourrait jouer un rôle clé dans la formation du gouvernement, a ensuite été critiqué pour une campagne d'affichage à caractère raciste visant les mineurs étrangers non accompagnés.


La tension a atteint son paroxysme lors du dernier débat

Iglesias, ainsi que le ministre de l'intérieur espagnol et la première femme à la tête des forces de police de la Guardia Civil, avaient reçu des menaces de mort et des balles dans le courrier.

Le leader de Podemos a enjoint la candidate de Vox, Rocio Monasterio, de dénoncer les menaces, mais celle-ci a soutenu qu'elle doutait de leur véracité.

Iglesias a déclaré aux modérateurs du débat qu'en permettant à Vox de s'exprimer, ils "normalisaient" une idéologie violente et a quitté la scène. Les deux autres candidats de gauche ont fait de même, mettant ainsi fin au débat.

Les menaces de mort ont fini par servir de cri de ralliement aux candidats de la gauche qui ont affirmé que les forces fascistes qui ont dirigé l'Espagne pendant une grande partie du XXe siècle étaient en passe de regagner du terrain.

Une menace de mort adressée à Ayuso a également été interceptée à Barcelone. Elle a cependant choisi de la minimiser afin de ne pas donner satisfaction aux auteurs de cette menace.

Alors qu'une grande partie de l'attention était concentrée sur la gauche contre la droite, la gestion de la pandémie par Ayuso a pu passer quelque peu sous le radar.

Madrid, qui compte environ 6,6 millions d'habitants, a enregistré 15 015 décès liés au Covid-19. 45 % de ses unités de soins intensifs sont actuellement occupées par des patients atteints de la Covid-19, soit plus que partout ailleurs en Espagne.

Ayuso a plaidé en faveur d'une approche plus souple et a fait parler d'elle pour ses heurts répétés avec le gouvernement central au sujet du durcissement des mesures sanitaires.

La pandémie pourrait également avoir une influence sur le vote lui-même. Les heures de vote ont été réparties afin que les électeurs âgés, la masse de la population et les personnes atteintes de Covid-19 ou en période d'isolement ne soient pas amenés à se côtoyer.

Selon les analystes, un taux de participation plus élevé pourrait profiter au bloc de gauche, mais le fait que le vote ait lieu un jour ouvrable et que les heures de vote soient limitées pourrait jouer en faveur d'Ayuso.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.