Monde

Entretiens canado-émiratis sur les réfugiés afghans et la Covid-19

- Selon un communiqué du ministère canadien des Affaires étrangères

Lassaad Ben Ahmed   | 12.01.2022
Entretiens canado-émiratis sur les réfugiés afghans et la Covid-19

Canada

AA / Montréal / Hatem Kattou

Les défis que posent la pandémie de la Covid-19 et le soutien apporté aux réfugiés afghans ont été au centre d’un entretien téléphonique, mardi, entre la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et son homologue émirati, Abdullah Bin Zayed Al Nahyan.

C’est ce qui ressort d’un bref communiqué mis en ligne par le ministère canadien des Affaires étrangères sur sa page officielle du Réseau social « Facebook ».

« La ministre (canadienne) Joly s’est entretenue aujourd’hui avec son homologue des Emirats Arabes Unis, S.A. Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan », lit-on dans le communiqué.

« Les ministres ont discuté des défis actuels de la Covid-19 ainsi que de leur soutien continu aux réfugiés afghans », conclut le communiqué.

Le Canada a accueilli des milliers de réfugiés afghans depuis le mois d’août dernier, lorsque les Talibans s’étaient emparés du pouvoir dans la capitale Kaboul et par conséquent sur l’ensemble du territoire.

Des centaines de réfugiés continuent à arriver chaque semaine au Canada, selon une déclaration faite par le ministre fédéral de l'Immigration, Sean Fraser, en date du 8 décembre dernier, ajoutant que le gouvernement fédéral (Libéral de Justin Trudeau) « prédit qu'il pourrait falloir deux ans pour tenir sa promesse de faire venir 40 000 réfugiés afghans au Canada ».

La ministre Mélanie Joly s’est, par ailleurs, entretenue avec son homologue allemande, Annalena Baerbock, avec qui elle a discuté d'un « engagement multilatéral pour faire face au renforcement militaire de la Russie en Ukraine et dans les environs ».

Il ressort d’un communiqué posté sur la page « Facebook » du ministère que Mélanie Joly a « réitéré le soutien du Canada à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine ».

Les deux cheffes de diplomatie ont discuté, aussi, de « l’importance de soutenir l’Ukraine, de la crise humanitaire en Afghanistan ainsi que de la collaboration sur les priorités du G7, dont la lutte contre les changements climatiques et le renforcement de la démocratie ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın