Monde

Début de la troisième audience du procès de Netanyahu à Jérusalem

D'après le quotidien israélien Yediot Aharonot, le tribunal n'a pas exigé la présence de Netanyahu, lors de cette audience, au cours de laquelle le tribunal était censé déterminer la suite de la procédure et la présentation des documents d'enquête.

Hajer Cherni   | 15.11.2020
Début de la troisième audience du procès de Netanyahu à Jérusalem

Quds

AA / Israël

La troisième audience du procès du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu impliqué dans des affaires de corruption, a démarré dimanche matin dans le tribunal de Jérusalem-Est.

D'après le quotidien israélien Yediot Aharonot, le tribunal n'a pas exigé la présence de Netanyahu, lors de cette audience, au cours de laquelle le tribunal était censé déterminer la suite de la procédure et la présentation des documents d'enquête.

Une nouvelle audience du procès est prévue pour le 6 décembre, afin d'entendre ses premières allégations, concernant l'acte d'accusation, tandis que la phase de présentation des preuves aura lieu, en janvier 2021.

Cependant, à la lumière de la demande de Netanyahu de modifier l'acte d'accusation, il est prévu que ses avocats exigeront le report les dates des prochaines audiences, selon la même source.

Mercredi dernier, Netanyahu a demandé une modification de l'acte d'accusation, affirmant qu'il est sous le coup d'une accusation relative à des actes que sa femme et son fils auraient commis.

Plus tôt, dimanche, la Société de radiodiffusion publique israélienne a déclaré que le tribunal examinerait dès aujourd'hui la demande de Netanyahu concernant des documents d'enquête supplémentaires liés aux affaires de corruption, accusant dans le même contexte, le parquet de les avoir intentionnellement dissimulés.

''Dans le cas où le tribunal déciderait de répondre à la demande de Netanyahu, cela retarderait le début de la phase de présentation des preuves, fixée au mois de janvier prochain.

Le Premier ministre israélien comparait dans trois affaires et fait face à des accusations de corruption, d'abus de confiance et de fraude. Netanyahu a nié tout acte répréhensible dans ces trois affaires.


Un procès de corruption contre le Premier ministre israélien avait été ouvert le 24 mai dernier.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın