Monde

Cyril Ramaphosa invite les Etats à reconsidérer l’interdiction de voyage en Afrique du sud

- A l'occasion d'une visite officielle en Côte d'Ivoire.

Lassaad Ben Ahmed   | 02.12.2021
Cyril Ramaphosa invite les Etats à reconsidérer l’interdiction de voyage en Afrique du sud

Cote d'Ivoire

AA / Abidjan / Fulbert Yao

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déploré jeudi à Abidjan, où il effectue une visite d’Etat de 72 heures, la décision prise par plusieurs pays d’interdire les voyages en provenance et en direction de l’Afrique du Sud, en réaction à l’apparition du nouveau variant du coronavirus, Omicron, découvert dans le pays.

«Les interdictions de voyage en Afrique du sud sont regrettables. Je voudrais saisir cette opportunité pour appeler tous les pays qui ont imposé ces interdictions de voyage à reconsidérer leur décision et de lever ces interdictions en vue de permettre le mouvement des personnes», a déclaré Cyril Ramaphosa, lors d’un point de presse conjoint avec le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara.

"Il est important que nous mettions en place des mesures nécessaires et médicales. Ce sur quoi, nous nous sommes mis d’accord pendant le G20", a-t-il rappelé.

Selon lui, son pays enregistre déjà des pertes importantes dans le domaine du commerce avec "50% de réduction".

« Pendant que nous permettons à chaque pays de protéger sa population, et de soutenir la coopération internationale, il est important que nous soyons guidés par la science et non par les émotions, encore moins par les considérations politiques », a –t-il martelé.

A l'occasion de cette visite, l’Afrique du sud et la Côte d’Ivoire ont signé neuf accords de coopération notamment dans les domaines de la Défense, de l'agriculture, des services aériens, de la promotion de la jeunesse, des technologies de l'information et des Communications, des énergies, des mines, de la géologie et des hydrocarbures, de l'autonomisation des femmes et de l'égalité des genres et sur les consultations politiques

Le président Alassane Ouattara a exhorté le secteur privé sud-africain et ivoirien à intensifier les efforts en vue de créer de solides partenariats "pour booster nos échanges économiques et commerciaux".

Il a évoqué avec son homologue sud-africain, les questions régionales et internationales, notamment la disponibilité et la production locale des vaccins Covid-19, le financement de la croissance économique en Afrique, le terrorisme et le réchauffement climatique.

Il a également exprimé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple sud-africain dans cette période "difficile marquée par l'apparition du nouveau variant Omicron".

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın