Monde, Sante

Covid-19/Oxfam: le Yémen recense le taux de mortalité le plus élevé au monde

- Au cours du mois d'août écoulé.

1 23   | 22.09.2021
Covid-19/Oxfam: le Yémen recense le taux de mortalité le plus élevé au monde

Yemen

AA/Yémen

L'organisation humanitaire internationale Oxfam, - une confédération de 20 organisations caritatives indépendantes à travers le monde -, a déclaré mercredi, que le Yémen avait recensé le taux le plus élevé de mortalité au monde et a appelé la communauté internationale à tenir ses promesses de fournir des vaccins anti-Covid au pays.

C'est ce qu'a déclaré le directeur d'Oxfam au Yémen, Mohsen Sadiqi, dans un communiqué publié par l'organisation sur le taux de mortalité dû à la Covid-19, au Yémen en août dernier.

Le communiqué consulté par l'Agence Anadolu indique ce qui suit: "Le Yémen a le taux de mortalité le plus élevé au monde, dû au coronavirus. Le pays ne peut tout simplement pas y faire face".

Et Sadiqi d'ajouter: "Le conflit au Yémen a décimé le système de santé déjà fragile (...) De nombreuses personnes sont très vulnérables car elles ne peuvent pas se nourrir ou acheter les médicaments nécessaires tandis que d'autres ne peuvent pas se permettre le transport vers un établissement médical en raison de la pénurie de carburant qui se poursuit".

Le communiqué a souligné que 1 649 décès des suites du virus avaient été signalés au Yémen le mois dernier, sans compter le nombre de Yéménites vivant dans le nord du pays (sous le contrôle des Houthis) en raison du manque de données liées à la propagation de la pandémie dans cette partie du Yémen.

Les innombrables décès non diagnostiqués de personnes à leur domicile ne sont pas comptés, les examens et les lits d'hôpitaux étant rares, déplore la même source.

"La vaccination est une solution simple qui sauvera des vies, mais la communauté internationale fait défaut au peuple yéménite, qui a, aujourd'hui, besoin de doses (..)", ajoute le directeur d'Oxfam au Yémen.

Jusqu'à mardi, plus de 8 752 personnes ont contracté le coronavirus au Yémen (dans les zones sous contrôle du gouvernement yéménite), dont 1 654 décès et 5 419 guérisons.

Le Yémen endure, depuis plus de 7 ans, une guerre entre les forces pro-gouvernementales (soutenues par une coalition militaire arabe dirigée par l'Arabie saoudite) et les Houthis (soutenus par l'Iran), qui contrôlent des provinces, dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

80% de la population, soit environ 30 millions de personnes, sont devenues tributaires des aides pour survivre, dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın