Monde

Covid-19 : La Catalogne entend imposer le pass sanitaire pour l'accès aux restaurants et aux salles de sport

- Le gouvernement espagnol reste opposé à l'application de la mesure au niveau national

Ekip   | 26.11.2021
Covid-19 : La Catalogne entend imposer le pass sanitaire pour l'accès aux restaurants et aux salles de sport

Spain

AA / Oviedo, Espagne / Alyssa McMurtry

La Haute Cour de Catalogne a approuvé, jeudi, la requête du gouvernement catalan visant à imposer les pass sanitaires pour l'accès aux salles de sport, aux bars, aux restaurants et aux maisons de retraite.

Cette mesure, qui vise à endiguer la recrudescence des cas de Covid-19, entrera en vigueur vendredi. La région espagnole exigeait déjà que les personnes présentent des tests PCR négatifs ou des certificats de vaccination pour accéder aux boîtes de nuit, aux festivals de musique ou aux grands événements comme les mariages.

La Catalogne, comme une grande partie de l'Espagne, a connu une constante hausse des nouvelles infections au cours des derniers mois.

Pour la première fois cet automne, la Catalogne a dépassé, jeudi, les 5 % de tests positifs au coronavirus et le seuil des 2 000 nouveaux cas.

Dans toute l'Espagne, le taux de prévalence a plus que doublé en moins de deux semaines pour atteindre 148 infections pour 100 000 personnes.

La situation demeure toutefois relativement stable par rapport à d'autres pays européens comme l'Autriche, la Slovénie, la Belgique ou la République tchèque, où le taux d'infection est supérieur à 1 000.

Bien que la Catalogne compte plus de cas que la moyenne nationale, le Pays basque et la Navarre présentent les taux d'infection les plus élevés du pays.

La semaine dernière, le gouvernement basque a également tenté d’imposer un pass sanitaire pour les activités de loisirs, mais la Haute Cour basque a rejeté la requête, estimant que la mesure n'était pas justifiable.

Le gouvernement basque porte maintenant la question devant la Cour suprême espagnole, tandis que d'autres gouvernements, comme ceux de Navarre et d'Aragon, attendent de recevoir le feu vert des autorités judiciaires locales pour adopter des mesures similaires.

Le gouvernement central espagnol a jusqu'à présent exclu toute imposition des pass sanitaires au niveau national. Sa stratégie pour lutter contre la pandémie demeure axée sur la promotion de la vaccination, sans coercition, ainsi que le maintien du port du masque dans les espaces clos.

Près de 90 % des adultes ayant opté pour le vaccin en Espagne, l'épidémiologiste en chef du pays ne voit guère l'utilité des pass sanitaires.

"Si tout le monde est déjà vacciné, pourquoi devrait-on avoir à le prouver chaque fois que l'on entre dans un bar ?", a déclaré Fernando Simon la semaine dernière.

Les enfants de moins de 11 ans sont actuellement les plus touchés par la maladie en Espagne. Cette situation coïncide avec la décision, prise jeudi par l'Agence européenne des médicaments, autorisant l’inoculation des vaccins anti-Covid-19 à cette tranche d’âge.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın