Monde

Cisjordanie: le nombre de détenus palestiniens passe à 7 700 depuis le 7 octobre

- Après l’arrestation de 30 Palestiniens par l’armée israélienne la nuit dernière, selon un communiqué conjoint de la commission des Affaires des Prisonniers et du Club des Prisonniers

Qais Omar Darwesh Omar  | 20.03.2024 - Mıse À Jour : 21.03.2024
Cisjordanie: le nombre de détenus palestiniens passe à 7 700 depuis le 7 octobre

Ramallah

AA/ Ramallah / Qais Abu Samra

Le nombre de détenus en Cisjordanie occupée s'est élevé mercredi à 7 700 depuis le 7 octobre, après que l'armée israélienne a arrêté 30 Palestiniens la nuit dernière.

C’est ce qui ressort d’un communiqué commun de la Commission pour les Affaires des prisonniers et anciens prisonniers (gouvernementale) et du Club des prisonniers palestiniens (non gouvernemental), examiné par Anadolu (AA).

Selon le communiqué, "les forces israéliennes ont arrêté au moins 30 citoyens de Cisjordanie entre mardi soir et mercredi matin, portant le nombre total d’arrestations depuis le 7 octobre à plus de 7 700".

Une femme et des prisonniers libérés ont été parmi les personnes arrêtées.

Selon le communiqué, les opérations d'arrestation ont été concentrées dans les gouvernorats d'Hébron (sud), de Tulkarem et Naplouse (nord), de Ramallah et Jérusalem (centre) et de Jéricho (est).

Il convient de noter que les données relatives aux cas d’arrestation incluent ceux qu’Israël maintenait en détention ainsi que ceux qui ont été relâchés.

Depuis le début de la guerre israélienne dans la bande de Gaza, le 7 octobre 2023, l'armée a multiplié les raids et les arrestations en Cisjordanie, entraînant des affrontements avec les Palestiniens qui ont fait 435 morts et environ 4 700 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé.

Israël mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre 2023, faisant des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d'une catastrophe humanitaire sans précédent et d'une destruction massive des infrastructures, qui ont conduit Tel Aviv à comparaître devant la Cour internationale de Justice pour "génocide".


*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın