Monde

Canada : démission du président de l’Agence de la Santé publique fédérale

Iain Stewart est le deuxième président de l’Agence fédérale qui démissionne depuis le début de la pandémie de la Covid-19; sa prédécesseuse ayant quitté son poste en septembre 2020

Ekip   | 11.10.2021
Canada : démission du président de l’Agence de la Santé publique fédérale

Canada

AA / Montréal / Hatem Kattou

Le président de l’Agence de la Santé publique du Canada (ASPC), Iain Stewart, a démissionné, après avoir dirigé l’agence fédérale pendant un peu plus d’un an seulement, ont rapporté, dimanche, des médias locaux.

Iain Stewart est le deuxième président de l’ASPC qui démissionne depuis le début de la pandémie de la Covid-19; sa prédécesseuse, Tina Namiesniowski, ayant quitté son poste au mois de septembre 2020, après avoir assuré sa mission durant 18 mois.

Selon des médias locaux, Stewart a été « réprimandé par le président de la Chambre des communes (chambre basse du Parlement canadien) pour avoir refusé d’obéir à un ordre de la Chambre qui l'enjoignait à produire des documents liés au licenciement de deux scientifiques du Laboratoire national de microbiologie (LNM) à Winnipeg ».

Au mois de juin dernier, Iain Stewart a été cité à comparaître à la Chambre des communes. Il s’agit d’une procédure rare, qui n’avait pas été utilisée à l’endroit d’un civil depuis près d’un siècle et qui vise à « réprimander une personne qui a porté atteinte à la dignité ou à l’autorité du Parlement ».

Evoquant des enjeux inhérents à la « vie privée et à la sécurité », deux facteurs qui ont été également soulevés par la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, Srewart a refusé catégoriquement de « produire des documents non caviardés sur le licenciement de deux scientifiques du Laboratoire national de microbiologie ».

Il s’agissait de Xiangguo Qiu et de son époux, Keding Cheng, qui ont été renvoyés officiellement, cinq mois plus tard, soit en janvier 2021.

Après sa démission, Iaiw Stewart, vétérinaire de formation, reprendre son poste en tant que président du Conseil national de Recherches du Canada (CNRC), poste qu’il occupait avant sa nomination, l’année dernière à l’ACPC.

L’actuel sous-ministre délégué de la Santé, Harpreet S. Kochhar, succèdera à titre intérimaire, à Stewart à la tête de l’ASPC, à compter de la semaine prochaine.

L’ASPC est l’autorité fédérale responsable de la santé publique et de la gestion des pandémies et des catastrophes nationales ainsi que de contrôle des maladies infectieuses et chroniques dans le pays.

Notons que la COVID-19 a fait, jusqu’au dimanche 10 octobre, 28 186 morts sur le un million 655 732 contaminations confirmées au Canada.

Le pays fait face à une quatrième vague qui a été maîtrisée à la faveur du taux de double vaccination qui avoisine les 71% dans les différentes provinces et territoires.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın