Monde

Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

- L'Agence Anadolu fait le point sur l'actualité tunisienne de ces dernières heures, à travers les médias tunisiens

Mounir Bennour   | 25.06.2022
Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

Tunis

AA / Tunis / Mounir Bennour

Politique

Kaïs Saïed, le président tunisien est encore au centre de l’actualité politique du vendredi 24 juin, le site d’information Tunisie numérique revient sur une communication entre le président Saïed et son homologue Allemand, Frank-Walter Steinmeier, sous le titre : Que mijotent Kais Saied et le président allemand?. L’article revient sur le sujet de la conversation où « Il a été question des conséquences de la pandémie du Coronavirus et du conflit en Ukraine, une guerre que les Allemands payeront très cher ». Pour Tunisie numérique « L’histoire ne nous dit pas si le président tunisien, qui a les problèmes que l’on sait, a introduit une demande auprès de la première puissance économique européenne pour un coup de pouce financier en ces temps de disette dans les caisses publiques… » et évoque la question des vraie raisons de cette communication qui ne transpirent du « communiqué très laconique de la présidence de République », concluant l’article en affirmant que « S’il (le président Kaïs Saïed) a pris langue avec le chef de l’Etat tunisien ce n’est certainement pas pour un simple échange d’amabilités sans lendemain… ».

Le site d’information tunisien Kapitalis revient sur le profil politique du président de la République, qui n’est pas sans évoquer une certaine « mystique constitutionnelle gaullienne » avec le titre : Tunisie : Kaïs Saïed entre mysticisme constitutionnel et bonapartisme républicain. « Souverainiste, nationaliste, partisan d’un exécutif fort, le président de la république Kaïs Saïed n’a jamais caché son rejet total de la Constitution de 2014, trop parlementariste à son goût. Il n’a jamais cessé non plus d’exprimer son plus grand mépris à l’égard de la majorité de l’élite politique qui avait gouverné le pays depuis 2011. Cependant, si son projet de nouvelle constitution est adopté lors du référendum du 25 juillet prochain, il lui restera les «douze travaux d’Hercule»… Et c’est là que les embûches l’attendraient », c’est ainsi que l’article dresse d’entrée de jeu l’idéologie et la vision du président Saïed, tout en soulignant les lacunes qui pénalisent « Cette idée d’un exécutif tout-puissant ne pourrait s’accomplir sans une adhésion massive des citoyens et des corps intermédiaires – ces derniers sont presque oubliés par Carthage –, sans une administration profondément réformée et surtout modernisée, et enfin sans un travail pédagogique auprès des citoyens, car la communication jouerait à cet égard un rôle central. Toutes ces actions nécessaires à l’élaboration du projet de la nouvelle constitution ont été complètement négligées ».

L’Agence Anadolu consacre, pour sa part, une dépêche au « complot terroriste » visant la personne du président Saïed, sous le titre : Le ministère tunisien de l'Intérieur évoque un complot menaçant la vie du président Saïed. La dépêche revient sur les déclarations de la porte-parole du ministère, Fadhila Khelifi, a déclaré lors d'une conférence de presse dans la capitale Tunis : "Des informations font état d’un complot terroriste menaçant la vie du président de la République".

"Des opérations sont en cours pour démanteler ce complot terroriste visant la vie du président", a-t-elle ajouté.

Khelifi a souligné qu'"une opération terroriste a été déjouée, dans la soirée d’hier, au cours de laquelle des loups solitaires ont tenté de prendre pour cible les forces de l’ordre devant un organe sensible de l’Etat".

Toujours selon la même source "l'auteur de l'opération a été arrêté, l’arme du crime saisie et que les enquêtes sont toujours en cours".

Terrorisme

Tunisie : arrestation d'un "terroriste" qui a poignardé des agents des forces de l’ordre dans la capitale, titre l’Agence Anadolu. Revenant sur un communiqué émis par le Syndicat du District de la sécurité nationale en Tunisie qui a affirmé l’arrestation « d’un élément "terroriste" qui avait poignardé plusieurs agents de l’ordre, dans la capitale Tunis ». Cette attaque au couteau s’est soldée par l’arrestation du présumé terroriste « après s'être réfugié dans un immeuble de la capitale Tunis ».

Economie

Le site tunisien d’actualité économique revient sur le coup d’envoi des travaux de la 20ème édition du Forum de l’Investissement (TIF 2022), avec le titre : TIF 2022 : Necessité de lancer une véritable réflexion sur le climat des affaires en Tunisie. Le Forum vise « Le lancement d’une véritable réflexion sur le climat des affaires en Tunisie, la promotion des pratiques concurrentielles et l’amélioration de partenariat public privé (PPP), constituent des attributs essentiels pour rétablir la confiance des investisseurs dans le site Tunisien, a déclaré le directeur pour l’Afrique du nord de la Société financière internationale (SFI), Cheick Oumar Sylla ». Le Forum TIF 2022 s’est tenu cette année avec la participation du vice- président du groupe de la Banque mondiale, Mena Ferid Belhaj, et du président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du commerce et de l’Artisanat (UTICA) Samir Majoul. Les intervenants sont revenus sur les obstacles à la croissance économique tunisienne et des moyens de favoriser la relance économique du pays.

Education

Les résultats de la session 2022 du Baccalauréat ont marqué la journée du 24 juin en Tunisie. Le site Webdo revient sur les chiffres du Bac cette année avec le titre : Tunisie – Bac 2022 : 61,49% des admis sont des filles !. « Sur un total de 48178 élèves admis à la session principale du baccalauréat 2022, 29627 sont des filles, soit 61,49 % du total », affirme le papier s’appuyant sur les chiffres du ministère tunisien de l’éduction qui a fait savoir que les garçons représentent 38.51 % du total des admis.

« Dans la section lettres, 83,02% des admis sont des filles. Dans la section sciences expérimentales, elles représentent 77,44% des admis. Elles sont aussi majoritaires dans la section sciences économiques avec un taux de 65,95%. Dans la section mathématiques, ce pourcentage est de 54,38% ».

Et de conclure, « En revanche dans la section sciences techniques, 64,25% des admis sont des garçons. Ils représentent aussi 66,58% dans la section sciences de l’informatique et 53,84% dans la section sport ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.