Monde

Biden: nous nous engageons à défendre Taïwan en cas d’attaque de la Chine

- Des propos tenus par président américain lors d'une interview avec CNN

Raşa Evrensel   | 22.10.2021
Biden: nous nous engageons à défendre Taïwan en cas d’attaque de la Chine

Washington

AA / Washington

Le président américain, Joe Biden, a déclaré que son pays était "engagé à défendre Taïwan en cas d’attaque par la Chine".

C’est ce qui ressort de ses déclarations lors d'une interview avec la chaîne d’information CNN, jeudi soir.

En réponse à question concernant une intervention des États-Unis pour défendre Taïwan en cas d'attaque chinoise, Biden a répondu : "Oui, nous avons un engagement pour le faire".

Concernant le récent test d'un missile hypersonique par la Chine, Biden a noté que "son pays ne s'inquiète pas du fait qu’elle deviendra plus puissante".

Le président américain a noté que "la Chine, la Russie et le reste des pays savent que nous avons l'armée la plus puissante de l'histoire du monde".

"Ce dont nous devons nous soucier, c'est de savoir s'ils s'engageront ou non dans des activités qui les mettront dans une situation où ils pourraient commettre de graves erreurs", a-t-il expliqué.

Biden a souligné qu'il ne voulait pas d'une guerre froide avec la Chine, affirmant qu'il "voulait seulement faire comprendre à la Chine que son pays ne reculerait pas".

Le président américain a conclu son propos en déclarant : "nous ne changerons aucune de nos positions".

Récemment, le ministre taïwanais de la Défense Chiu Kuo-cheng a averti que la Chine serait en mesure de lancer une “invasion totale“ de l'île à l’horizon 2025, notant que le détroit de Taïwan vit sa “situation la plus difficile“ depuis les quatre dernières décennies.

Pékin ne reconnaît pas l'indépendance de Taïwan, et la considère comme faisant partie de son territoire, cependant, les États-Unis entretiennent des relations officieuses avec les autorités taïwanaises.

Les États-Unis ont officiellement reconnu la “République populaire de Chine“ en 1979 et ont transféré les relations diplomatiques de Taipei à Pékin, considérant ainsi Taïwan comme une partie du territoire principal de la Chine.

Les relations entre Pékin et Taipei sont tendues depuis 1949, lorsque les forces dirigées par le “Parti nationaliste chinois“ ont pris le contrôle de Taïwan par la force, à la suite à sa défaite dans la guerre civile en Chine, et l'inauguration de la “République de Chine » sur l'île.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.