Monde

Beyrouth : les manifestants ne fléchissent pas, le Parlement reporte sa plénière

Il s’agit de la deuxième séance plénière reportée par le parlement libanais.

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 19.11.2019
Beyrouth : les manifestants ne fléchissent pas, le Parlement reporte sa plénière

Lebanon

AA / Beyrouth

Le parlement libanais a reporté sa séance plénière de mardi pour une date ultérieure, faute de quorum nécessaire à sa tenue, et sous la pression des contestations populaires qui se poursuivent au Liban.

Il s’agit de la deuxième séance plénière reportée par le parlement libanais. Plus tôt dans la journée de mardi, des manifestants ont bloqué les voies menant au siège du parlement libanais en l’encerclant dans l’objectif d’empêcher la tenue de la séance plénière.

Les manifestants estiment que l’ordre du jour de cette plénière comprenait l’examen d’une amnistie pour les crimes d’abus de pouvoir et de dilapidation de deniers publics, d’autant plus qu’ils réclament la tenue d’une plénière ouverte au public.

Sur un autre plan, un convoi de 3 véhicules a foncé sur des manifestants dans le centre de Beyrouth. Les accompagnateurs ont tiré en l’air engendrant plusieurs blessés parmi les manifestants. L’identité des individus escortés par ce convoi est encore inconnue.

Le ministre des Finances par intérim, Ali Hassan Khalil a nié les informations l’accusant et son convoi d’être responsables d’une telle attaque contre des manifestants. Il a ajouté que le report de cette plénière s’inscrit dans le cadre d’un effort d’interprétation constitutionnelle dans l’objectif d’assurer la continuité du fonctionnement des appareils de l’Etat.











Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın