Monde

Attaque islamophobe au Canada : veillée à la mémoire des victimes

- Le PM Justin Trudeau a déposé, peu avant le début de la cérémonie, une gerbe de fleurs sur les marches de la mosquée de la ville ontarienne de London, théâtre du quadruple assassinat.

Ekip   | 09.06.2021
Attaque islamophobe au Canada : veillée à la mémoire des victimes

Canada

AA / Montréal / Hatem Kattou

De nombreux habitants de la ville de London dans la province canadienne de l’Ontario (centre) se sont rassemblés, mardi soir, devant la mosquée de la ville, pour se recueillir à la mémoire des quatre membres d’une même famille musulmane tués dans une attaque au camion-bélier, ont rapporté des médias locaux.

L’artère « Oxford Ouest », située à proximité du lieu de culte musulman, a été fermée à la circulation en raison de ce grand rassemblement, qui a vu également les gens affluer en provenance d’autres villes de la province de l’Ontario pour assister à la veillée, qui a été diffusée aussi sur les réseaux sociaux.

Il convient de noter que, peu avant le début de la veillée, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est arrivé sur les lieux où il a déposé une gerbe de fleurs sur les marches de la mosquée.

Condamnant sans détours cette attaque dès lundi, Trudeau a dans une intervention à la chambre des communes souligné que « cette attaque terroriste est motivée par la haine survenue au cœur de l'une de nos communautés ».

Il a ajouté dans son allocution devant les parlementaires fédéraux que cette attaque islamophobe « n’est pas un acte isolé ».

Rappelant que la communauté musulmane au Canada a été la cible, par le passé, de plusieurs attaques et actes d’agression, au cours des dernières années, Trudeau a lancé : « On ne doit pas se laisser désensibiliser. On ne peut pas accepter que ça devienne normal ».

Une attaque contre la famille musulmane, survenue dimanche soir vers 20h40, a vu un conducteur d'une camionnette noire monter sur le trottoir pour faucher intentionnellement, selon des témoins, cinq personnes d’une même famille.

Âgé de 20 ans, l’auteur du quadruple homicide, interpellé immédiatement après son acte, a été accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré et d'un chef de tentative de meurtre.

Un garçon âgé de neuf ans a survécu à cet acte islamophobe, tandis que les quatre autres membres sont décédés, soit sur le coup (une femme de 74 ans) soit à l’hôpital où ils ont été transportés d’urgence (un homme de 46 ans, une dame de 44 ans et une adolescente de 15 ans).

Notons qu’une campagne de financement en ligne lancée au profit de l’enfant de 9 ans qui a survécu à l’attaque a recueilli plus de 400 000 dollars en l’espace de 24 heures.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın