Monde

Allemagne: un milliard d'euros pour la lutte contre l'extrémisme de la droite et le racisme

- 150 millions d'euros supplémentaires seront alloués dans son budget de l'année prochaine, à la lutte contre le racisme. - Etablissement d'une liste d'environ 90 mesures concrètes pour la lutte contre l'extrémisme de la droite

Wejden Jlassi   | 25.11.2020
Allemagne: un milliard d'euros pour la lutte contre l'extrémisme de la droite et le racisme

Berlin

AA/Berlin

Le gouvernement fédéral allemand a annoncé, mercredi, une enveloppe de plus d'un milliard d'euros destinée à la lutte contre l'extrémisme de la droite et le racisme au cours de la période qui s'étend de 2021 à 2024.

C'est ce qui ressort de la déclaration de la porte-parole adjointe du gouvernement allemand, Martina Fitz, lors d'un point de presse tenu à l'issue de la réunion du comité interministériel sur l'extrémisme de droite et le racisme.

Fitz a indiqué que le comité, qui a été formé en mars dernier, a tenu sa troisième réunion, mercredi, sous la présidence de la chancelière Angela Merkel.

Elle a ajouté que le comité a dressé une liste d'environ 90 mesures concrètes pour lutter contre l'extrémisme de la droite, le racisme et l'antisémitisme, et qui sera soumise au Conseil des ministres, pour approbation.

La responsable allemande a affirmé que le gouvernement va consacrer un milliard d'euros pour lutter contre le racisme et l'extrémisme de la droite au cours de la période 2021-2024, précisant que 150 millions d'euros supplémentaires seront alloués à la lutte contre le racisme dans le budget de l'État pour l'année prochaine.

Elle a noté que le gouvernement considère la protection de l'ordre démocratique libre et la lutte contre l'extrémisme de la droite, le racisme et l'antisémitisme comme un devoir social important.

Le 26 septembre dernier, le président allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé à combattre "fermement" les réseaux d'extrême droite dans le pays.

Selon le rapport sur la criminalité 2019, l'Allemagne a connu une hausse de 4,4% des crimes anti-Islam, par rapport à l'année précédente.

Le rapport indique qu'en 2019, les autorités ont enregistré 950 crimes anti-Islam, dont 90,1% ont été commis par des partisans de l'extrême droite.

L'Office fédéral de protection de la constitution (service allemand de renseignements exerçant son activité sur le territoire national, dont la mission essentielle est de surveiller les activités contraires à la constitution de la République fédérale d'Allemagne), estime que l'extrême droite représente un danger pour le pays et une menace terroriste. L'office recense plus de 24 000 extrémistes de droite dans le pays, dont 13 000 sont enclins à la violence.


*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın