Monde

Al-Azhar condamne l'expansion des colonies sionistes à Jérusalem

- À la suite de l'appel d'offre des autorités israéliennes pour la construction de 1257 nouvelles unités de peuplement dans les colonies de Jérusalem occupée.

Hajer Cherni   | 17.11.2020
Al-Azhar condamne l'expansion des colonies sionistes à Jérusalem

Istanbul

AA / Égypte

Al-Azhar a condamné, les nouveaux projets d'expansion des colonies israéliennes à Jérusalem occupée, les qualifiant de ''terrorisme sioniste''.

Dans un communiqué diffusé lundi, Al-Azhar a appelé "la communauté internationale à prendre une position décisive pour empêcher l'extension des colonies sionistes sur les terres palestiniennes".

Al-Azhar, la plus grande institution religieuse de l'Islam sunnite, a fermement, dénoncé l’annonce faite par Israël de présenter un appel d’offre pour bâtir 1257 nouvelles unités de colonisation à Jérusalem-Est, qui visent à violer le droit international et à usurper les droits du peuple palestinien.

Al-Azhar a appelé à s'opposer à ces actes d'agression et de faire face au terrorisme sioniste.

''La communauté internationale doit prendre les mesures juridiques et morales nécessaires et faire face à ces décisions injustes, qui sapent les résolutions internationales'', rapporte le communiqué.

Il a également exprimé sa vive condamnation contre ces décisions qui constituent une violation flagrante du droit international, et qui cherchent à effacer toute présence de ce peuple, ainsi que de changer l'identité géographique de la Palestine.

''Al-Azhar réitère son plein soutien au peuple palestinien opprimé qui ne cesse de batailler pour la libération de ses terres occupées et de nos lieux saints attaqués", ajoute le communiqué.

Lundi, le Premier ministre palestinien, Mohamed Shtayyeh a déclaré qu'Israël s'est engagée dans "une course contre la montre" pour intensifier la construction des colonies, avant le départ du Président américain sortant, Donald Trump, de la Maison Blanche, le 20 janvier 2020.

Le Premier ministre a également critiqué la prochaine visite du Secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, dans la colonie de Psagot, construite sur les terres de la ville d'Al-Bireh, qui selon lui, est "une persistance des violations les droits du peuple palestinien".

"Pompeo compte, en effet, entamer une visite officielle, en Israël, la semaine prochaine, durant laquelle il procèdera à une inspection des hauteurs du Golan syrien, occupé depuis 1967, et des colonies israéliennes en Cisjordanie", rapporte le site américain Axios.

Il est à rappeler que l’autorité foncière israélienne avait annoncé, dimanche, un appel d’offre pour construire 1 257 nouvelles unités de peuplement dans la colonie de Givat Hamatos à Jérusalem-Est.

Le mouvement israélien "La Paix Maintenant" est revenu sur la décision d'Israël de construire de nouvelles unités de colonisation à Jérusalem-Est, indiquant qu'elle vise à isoler la ville de Jérusalem occupée du sud de la Cisjordanie. Ainsi, ces projets portent un grand préjudice à la possibilité d’édifier un État palestinien permanent et de parvenir à la Solution à Deux États.


*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.