Monde

AIPAC: le Congrès américain se prononcera sur le financement du Dôme de fer

- Ce jeudi, après le retrait de la disposition d'un projet de loi destiné au financement du gouvernement fédéral par des élus démocrates du Congrès.

Abdel Ra'ouf D. A. R. Arnaout   | 23.09.2021
AIPAC: le Congrès américain se prononcera sur le financement du Dôme de fer

Quds

AA / Jérusalem

L'American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) a déclaré que le Congrès américain votera, ce jeudi, pour le financement d’un milliard de dollars au système de défense antimissile israélien, baptisé "Dôme de fer".

L'AIPAC, le plus grand groupe de pression israélien à Washington a déclaré, dans la journée du mercredi sur Twitter, que "le Congrès devrait voter (jeudi) le financement crucial du Dôme de fer".

Si le financement est approuvé par le Congrès, le Sénat doit également l'approuver, puis le renvoyer devant le président Joe Biden, pour le signer et le promulguer.

“Les extrémistes anti-israéliens du Congrès tentent de bloquer ce financement“, a ajouté le groupe de pression.

L'AIPAC a appelé les citoyens américains à exhorter leurs représentants au Congrès à voter pour ce soutien.

Dans la journée du mardi, les membres démocrates du Congrès ont conditionné leur vote en faveur d'un projet de loi pour le financement du gouvernement fédéral par la suppression d'une disposition visant à aider Israël à acheter des missiles du Dôme de fer, provoquant la colère des membres et des groupes pro-Tel-Aviv.

La presse américaine a rapporté que les démocrates ont retiré la clause du “Dôme de fer“ pour leur refus de faire le lien dans un texte entre le “Dôme“ et le financement de leur gouvernement. Le financement devrait plutôt être approuvé dans le cadre du projet de loi consacré au budget annuel alloué au département américain de la Défense (Pentagone).

Le journal israélien Haaretz a rapporté, ce jeudi, que de hauts responsables israéliens ont déclaré qu'ils prévoyaient que le Congrès approuve l’allocation d’un milliard de dollars pour financer le système anti-missile Dôme de fer, malgré la suppression de cette disposition du projet de loi du budget.

"Le Parti démocrate prépare actuellement une législation alternative pour approuver le financement, et les responsables israéliens disent qu'ils ne sont pas inquiets concernant son adoption", a ajouté le journal israélien.

À plus d'une occasion, l'administration Biden s'est engagée à fournir des munitions au Dôme de fer d'Israël.

L'année dernière, Washington a accordé à Tel Aviv 3,8 milliards de dollars d'aides financières faisant partie d'un engagement annuel à long terme, dans le cadre d'un accord signé par l'ancien président américain, Barack Obama, en 2016, pour accorder à Israël une aide de 38 milliards de dollars sur 10 ans, une somme consacrée à des fins militaires.

Tel-Aviv obtient les missiles intercepteurs “Tamir“ de la part de Washington, qui sont utilisés dans le "Dôme de fer", avec un coût unitaire de 50 mille dollars pour chaque missile.

Lors de l’agression menée contre la Bande de Gaza, entre le 10 et le 21 mai derniers, l'armée israélienne a largement utilisé des missiles du “Dôme de fer“ pour faire intercepter les projectiles tirés par les factions de la résistance palestinienne, depuis la Bande vers les zones israéliennes.

Cette agression de l’Etat hébreu a causé plusieurs morts et blessés civils et la destruction de logements et d'infrastructures, ce qui a encore aggravé la situation dans la Bande, habitée par plus de deux millions de Palestiniens, qui fait l’objet d’un blocus imposé par Israël, depuis le Mouvement de la résistance islamique (Hamas ) a remporté les élections législatives de 2006.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.