Monde

Afghanistan : La réunion de Moscou appelle les Nations Unies à organiser une conférence des donateurs

- "Tous les participants sont d'accord sur la nécessité de soutenir le peuple afghan et d'éviter la crise imminente, que certains décrivent comme une catastrophe humanitaire", déclare l'envoyé spécial du MAE russe en Afghanistan,

Raşa Evrensel   | 20.10.2021
Afghanistan : La réunion de Moscou appelle les Nations Unies à organiser une conférence des donateurs

Istanbul

AA / Istanbul

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé, mercredi, que les participants aux discussions internationales sur l'Afghanistan, organisées par Moscou, ont convenu d'inviter les Nations unies à organiser une "conférence des donateurs" au profit de ce pays déchiré par la guerre.

L'envoyé spécial du ministère russe des Affaires étrangères en Afghanistan, Demir Kabulov, a déclaré lors d'une conférence de presse : "Tous les participants sont d'accord sur la nécessité de soutenir le peuple afghan et d'éviter la crise imminente, que certains décrivent comme une catastrophe humanitaire", selon le site d’informations Russia Today.

En conséquence, l'un des résultats les plus importants de la réunion d'aujourd'hui (qui sera reflété dans sa déclaration finale) sera l'invitation adressée aux Nations Unies par toutes les parties prenantes aux discussions de Moscou, à convoquer une conférence internationale visant à apporter un soutien économique et social à la reconstruction post-conflit de l'Afghanistan, indique Kabulov.

Celui-ci a révélé que le nouvel envoyé américain en Afghanistan, Thomas West, se rendra en Russie en novembre.

L’envoyé russe a souligné que "les discussions lors de la réunion de Moscou d’aujourd'hui ont abordé la question de la reconnaissance internationale du mouvement Taliban comme autorité légitime en Afghanistan".

Et d’ajouter que "le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a confirmé au cours de la réunion que cela pourrait intervenir prochainement."

Demir Kabulov a précisé que "la partie russe a informé la délégation du nouveau gouvernement afghan formé par le mouvement des Taliban que ce moment (la reconnaissance) ne viendra pas tant que le mouvement ne commencera pas à mettre en œuvre la plupart de ce que la communauté internationale attend de lui, notamment en ce qui concerne les droits de l'homme et l'inclusion."

La capitale russe, Moscou, a accueilli en début de journée des discussions internationales sur l'Afghanistan, en présence des ministres des affaires étrangères de dix pays et des ministres du gouvernement intérimaire Taliban.

La réunion a pour but de discuter de la situation militaire et politique en Afghanistan, des attentes liées à la formation d'un gouvernement inclusif et des moyens de renforcer les efforts de la communauté internationale pour prévenir une crise humanitaire.

Les Taliban ont pris le contrôle presque total de l'Afghanistan le 15 août, parallèlement à la dernière étape du retrait militaire américain qui s'est achevé à la fin du même mois.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.