Monde

1094 violations israéliennes contre des Palestiniens aux frontières de Gaza en 2019

Ces violations ont, entre autres, visé les Palestiniens et leurs biens ainsi que les participants aux rassemblements pacifiques

Mona Saanounı   | 14.01.2020
1094 violations israéliennes contre des Palestiniens aux frontières de Gaza en 2019

Gazze

AA/Gaza (territoire palestinien)/ Mohamed Majed

Un centre palestinien de droits de l’Homme a enregistré 1094 violations commises par l’armée israélienne contre des Palestiniens et leurs biens, le long de la barrière de séparation, au cours de l’année 2019.

C’est ce qui ressort du rapport du Centre al-Mizan des droits de l’Homme (non gouvernemental), publié mardi, sous le titre « Interdit d’accès ».

Le rapport indique que « l’occupation israélienne a visé des citoyens et leurs biens dans la région interdite d’accès (régions frontalières), elle a également visé les participants aux rassemblements pacifiques et a arrêté des Palestiniens, les a torturés physiquement et psychologiquement. Elle a pénétré et détruit les terres agricoles ».

Le Centre a précisé que l’armée israélienne a tué 51 Palestiniens, blessé 5649 et arrêté 97 autres. Elle a également visé 457 ouvriers et leurs terres, 321 manifestations pacifiques et pénétré dans les terres des citoyens 59 fois.

Le rapport ajouté que l’armée de l’occupation a poursuivi, en 2019, ses violations contre les Palestiniens et leurs biens le long de la barrière de séparation et a enfreint, ainsi franchement, les règles des droit internationaux de l’Homme.

Il précise que « ces violations ont constitué un système bien organisé suivi par les forces de l’occupation à l’égard des ouvriers palestiniens, le long de la barrière de séparation avec Gaza, en les privant des ressources naturelles et en les obligeant à arrêter le travail dans leurs terres ».

Et de poursuivre que « la superficie des terres dans la région interdite d’accès est de 15% de la superficie globale de la Bande de Gaza, ce qui constitue une violation grave du droit humain international ».

Le Centre a appelé la communauté internationale à « assumer ses responsabilités légales et morales et à fournir la protection aux Palestiniens ainsi à mettre en place les outils de poursuite judiciaire pour punir ceux qui commettent ces crimes ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın