Afrique

Tunisie: Un jeune a essayé de s'immoler protestant contre les résultats d'un concours de recrutement

-Selon un militant tunisien des droits de l'Homme, il a contesté les résultats d'un concours de recrutement annoncés par la compagnie des phosphates de Gafsa (dans le sud du pays), samedi dernier.

Mona Saanouni   | 24.01.2018
Tunisie: Un jeune a essayé de s'immoler protestant contre les résultats d'un concours de recrutement

Tunisia

AA/Gafsa (Tunisie) / Hadi Radaoui

Un militant des droits de l'Homme en Tunisie a annoncé, mardi, qu'un jeune tunisien a tenté de se suicider en s'immolant par le feu et ce en signe de protestation contre les résultats d'un concours de recrutement annoncés par la compagnie des phosphates de Gafsa (dans le sud), il y a quelques jours.

Ahmed Jedidi, un militant des droits de l'Homme à Metlaoui dans la province de Gafsa (sud), a déclaré à Anadolu que "le dénommé Yassine Dinari a tenté de se suicider en s'immolant par le feu devant la Société de transport des produits miniers rattachée à la Compagnie des Phosphates de Gafsa située à Metlaoui".

Il a ajouté que "Dinari et un groupe de jeunes étaient en sit-in à Metlaoui pour protester contre les résultats du récent concours de recrutement annoncés par la compagnie".

Jedidi a précisé que "le jeune a été atteint de brûlures mineures au niveau du visage".

"Des proches ont accouru pour éteindre le feu et transporter le jeune homme à l'hôpital de Metlaoui", selon la même source.

Les autorités tunisiennes n'étaient pas immédiatement joignables pour commenter les déclarations de Jedidi et l'état de santé de Dinari.

Lundi, la production de phosphate a été interrompue à Gafsa après deux jours de manifestations et d'affrontements avec les forces de l'ordre.

Ces événement se sont déclenchés suite à l'annonce des résultats du concours de recrutement par la Compagnie des phosphates de Gafsa.

Un retour au calme a été constaté dans les localités du bassin minier de la province de Gafsa et les forces de l'ordre se sont déployées, depuis lundi soir, pour sécuriser les alentours de la délégation de Metlaoui , selon le correspondant d'Anadolu.

Tard dans la nuit de samedi dernier, la compagnie des phosphates de Gafsa avait annoncé les résultats du concours de recrutement de 1700 agents d'exécution (fonctionnaire) au milieu d'une vague d'accusations de "manque de transparence".

La compagnie des phosphates avait déclaré que le concours s'est déroulé dans la transparence.

La province de Gafsa a été secouée par des manifestations revendiquant l'embauche au sein de la Compagnie des phosphates de Gafsa et ce, depuis janvier 2008.

A l'époque, le gouvernorat de Gafsa avait été témoin de mouvements de protestation qui ont duré six mois faisant quatre morts.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın